BELLE de Mamoru Hosoda au Festival de Cannes avant sa sortie en France cette année

BELLE de Mamoru Hosoda au Festival de Cannes avant sa sortie en France cette annéepjimage 7 1 770x434

Deux bonnes nouvelles, déjà BELLE de Mamoru Hosoda sera en sélection officielle et avant-première mondiale au Festival de Cannes, ensuite, il sera bien à l’affiche au cinéma à partir du 29 décembre 2021.

Après Miraï, ma petite sœur (Quinzaine des réalisateurs 2018), c’est la première Sélection Officielle au Festival de Cannes pour Mamoru Hosoda. Il devient ainsi le premier réalisateur d’animation japonais à bénéficier de cette double reconnaissance.

BELLE est également le second film d’animation japonais présenté en première mondiale en Sélection Officielle après Innocence de Mamoru Oshii.

Synopsis :

Dans la vie réelle, Suzu est une adolescente complexée, coincée dans sa petite ville de montagne avec son père. Mais dans le monde virtuel de U, Suzu devient Belle, une icône musicale suivie par plus de 5 milliards de followers. Une double vie difficile pour la timide Suzu, qui va prendre une envolée inattendue lorsque Belle rencontre la Bête, une créature aussi fascinante qu’effrayante. S’engage alors un chassé-croisé virtuel entre Belle et la Bête, au terme duquel Suzu va découvrir qui elle est.

En tout cas on peut dire que le réalisateur est content de son film puisqu’il a déclaré : BELLE est le film que j’ai toujours rêvé de créer et que je peux enfin faire aujourd’hui grâce à l’aboutissement de mes films passés. Dans ce film, j’explore la romance, l’action et le suspense ainsi que des thèmes plus profonds tels que la vie et la mort. J’espère que ce sera un grand spectacle de divertissement.

BELLE est le nouveau film du Studio Chizu, qui fêtera ses 10 ans cette année, à l’occasion de la sortie japonaise du film le 16 juillet 2021, distribué par TOHO.

Parmi les créateurs de premier plan qui ont rejoint BELLE se trouve Jin Kim, le concepteur de personnages de plusieurs films emblématiques de Disney comme La reine des neiges, Raiponce ou encore Vaiana.

Mamoru Hosoda et lui se sont rencontrés à l’occasion de la cérémonie des Oscars 2019, où le film Miraï, ma petite sœur était en lice dans la catégorie Meilleur Film d’animation.

Une autre collaboration notable pour ce film est celle avec Cartoon Saloon, le studio irlandais à l’origine du film Le peuple Loup, nommé aux Oscars 2021. Les réalisateurs Tomm Moore et Ross Stewart ont ainsi contribué à la création des différents mondes fantastiques virtuels du film, une première pour le studio Chizu fondé par Yuichiro Saito et Mamoru Hosoda, qui habituellement assure intégralement la production en interne.