Le monde est petit… Parfois minuscule. C’est le cas précis de ma rencontre avec Thaneth Warakulnukroh, Thana dans le film de Kristen Tan, Pop Aye, ce road movie coloré et plein d’humour made in Thailand salué par la critique à Sundance 2017. Croisé dans une soirée au Tokyo Film Festival, nous échangeons en anglais et en thai pour se rendre compte que nous sommes voisins de quartier à Bangkok.

Interview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.IMG 20171130 170232 225x300

La suite vous vous en doutez, et me voilà invité chez lui pour un entretien intimiste afin de mieux comprendre l’homme et l’acteur qui avait stoppé de jouer pendant plus de 30 ans jusqu’à ce film, Pop Aye.

‘’J’ai arrêté de jouer car je m’étais concentré sur mon autre grande passion, la musique.’’ Raconte-t-il. Devenu, DJ dans les années 80 pour une radio de Bangkok, Radio Actif, Thaneth passait sur les ondes pour parler de musiques et notamment des hits US. ‘’C’était une expérience incroyable qui a durée 4 ans de 1981 à 1985) car à cette époque il y avait peu de radios qui passaient des chansons américaines. Du coup, notre émission et notre radio est devenu célèbre dans tout le pays.’’

Interview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.da73b134112cc93b5795dd207ff52575 sld 300x162

Cependant, Thaneth nous parle aussi de sa vie d’avant, celle où il n’était pas derrière un micro mais sur les bancs de l’université. ‘’J’ai étudié l’architecture mais pas suffisamment pour devenir architecte.’’ Dit-il. Comme un symbole avec son personnage de Thana, architecte en fin de carrière dans Pop Aye, Thaneth a construit sa vie pierre par pierre depuis son départ de sa ville natale Samut Songkhram au sud-ouest de Bangkok.

‘’À l’université, j’ai appris la comédie, l’art et j’ai participé à quelques pièces de théâtre jusqu’au jour où l’une des actrices avec qui je jouais m’a contacté pour travailler dans une série Thai, un drama pour la télévision.’’ En effet, ce drama en question très populaire à l’époque s’appelait 38 soi 2 et a permis à Thaneth d’obtenir une certaine légitimité et une assurance dans son jeu d’acteur. ‘’C’était pour l’époque le premier sitcom, sur de jeunes lycéens.’’ Affirme-t-il.

Mais comme évoqué précédemment, sa grande passion reste la musique, et suivant son instinct il décide de mélanger ses deux activités, ‘’J’ai commencé à composer des musiques pour films et pour séries TV, puis je suis devenu producteur.’’

Au final, Thaneth Warakulnukroh a réalisé 4 albums avec 2 Grammy gagnés ! Mais ne l’appelez pas musicien il déteste ça. Pour lui il se définit plutôt comme un ‘’song writer’’, un compositeur. ‘’ Être un musicien signifie jouer de la musique tous les jours et ce n’est pas mon cas. C’est pour cela que je préfère le terme compositeur.’’

Interview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.phpThumb generated thumbnail 220x300Par rapport à Pop Aye, la musique a eu une place essentielle pour Thaneth. ‘’J’ai obtenu le rôle un peu par hasard. Il s’avère qu’un ami qui me connaît par mon travail de compositeur est également ami de Kristen Tan, la réalisatrice qui cherchait un profil comme le mien (un homme dans la cinquantaine) et il lui donna mes coordonnées pour participer au casting.’’

Ainsi, la musique comme fil rouge de son parcours professionnel et artistique l’a de nouveau remis face à la caméra. Il se félicite toujours d’avoir cette double casquette. ‘’ Être un acteur m’aide à être un bon compositeur.’’ Raconte-il. Généralement Thaneth utilise les scénarios qu’il reçoit et en les lisant il trouve l’inspiration pour trouver une chanson et un thème.

Ayant reçu des propositions pour des films avant Pop Aye, Thaneth a finalement accepté ce rôle car il a aimé le personnage et l’histoire dans sa globalité. ‘’ À chaque page du script, j’arrivais à imaginer les scènes et voir comment le personnage de Thana devait se comporter, se mouvoir.’’ Dans Pop Aye, les allégories métaphoriques sont omniprésentes pour celles et ceux capables d’y voir les petits détails.

‘’Ce qui m’importe le plus dans le personnage de Thana c’est ce besoin de trouver un sens à la vie. Tout s’effondre autour de lui, plus d’amis, plus de femme, plus de travail, alors retrouver son vieil ami, le pachyderme Pop Aye dans les rue de Bangkok sonne comme un appel à l’aventure, une quête intérieure.’’

Étant rigoureux dans ces rôles, Thaneth nous explique que pour pouvoir obtenir cette relation si privilégié avec l’éléphant Bong, Pop Aye dans le film, il lui a fallu 2 semaines de travail avec cet animal avant le début du tournage pour apprendre à le connaître et créer cette alchimie entre eux. Malgré tout, il reste circonspect sur le manque d’intérêt que les thaïlandais ont pour ce type de film. ‘’J’adore ce genre de film, mais je ne comprends pas qu’en Thaïlande il y est si peu de production comme Pop Aye. Savoir que Kristen, une singapourienne capable de faire un tel film devrait être une motivation pour des réalisateurs locaux.‘’

Interview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.Bad Genius 200x300Pour ce qui est de son rôle dans Bad Genius, Thaneth nous raconte que de nouveau il fût contacté : ‘’Comme pour Pop Aye, le réalisateur Nattawut Poonpiriya de Bad Genius, cherchait le ‘’perfect match’’, l’acteur capable de ressembler au plus près de sa vision du père de l’héroïne. Un jour il est dans un café et il voit un magazine où il y avait un article sur moi et une photo. À ce moment là, il sut qu’il voulait me caster.’’

ÉtonnammInterview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.father 300x126ent, Thaneth n’accepta pas tout de suite le rôle. Il nous confie son désir d’en savoir plus sur Bad Genius et il a du attendre d’avoir le script en entier pour avoir une idée exacte dans quel type de projet il allait s’embarquer. ‘’J’ai dû lui demander le script en entier et pas seulement sur ma partie car j’ai besoin de tout savoir pour m’accaparer le personnage.’’

Pour Thaneth Warakulnukroh, son appétit pour le cinéma n’a jamais été aussi grand, à croire que cette longue pause de 30 ans à réveiller en lui cette flamme pour la comédie. Il se sent toujours prêt à relever des défis artistiques et même si parfois cela peut être à contre-emploi. Il estime avoir eu beaucoup de chance et pense toujours qu’il faut croire en ses rêves et ne pas renoncer à suivre ses instincts. ‘’Je suis toujours prêt à relever de nouveaux défis. Prêt à travailler sur de nouveaux projets, prêt à aller de l’avant.’’ Conclut-il.

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Interview : Thaneth Warakulnukroh, De Pop Aye à Bad Genius, un acteur mue en compositeur.

X