Rétrospective Satoshi Kon à l’Institut Lumière

Retrouvez les 4 longs métrages du réalisateur et un documentaire au cinéma à la rentrée à Lyon

Rétrospective Satoshi Kon à l’Institut Lumièresatoshi kon rétrospective satoshi kon à l'institut lumière

Il est en ce moment mis à l’honneur un peu partout en France, notamment grâce au documentaire Satoshi Kon : L’illusionniste de Pascal-Alex Vincent, en sélection au festival de Cannes 2021 : l’animateur japonais Satoshi Kon se paye – en plus de ressorties en salles un peu partout – une rétrospective à l’Insitut Lumière pour la rentrée 2021.

En soirée d’ouverture le 2 septembre : le documentaire cité ci-dessus, qui a fait l’unanimité lors de ses projections puis sa diffusion sur OCS (le film est d’ailleurs toujours disponible sur la plateforme), suivi de la projection de Perfect Blue, sans doute le film le plus réputé auprès du grand public du réalisateur. La soirée sera animée par Pascal-Alex Vincent, qui a effectué un superbe travail de recherche de témoignages sur l’influence du japonais dans le monde de l’animation.

Rétrospective Satoshi Kon à l’Institut Lumièrelillusionnisterétrospective satoshi kon à l'institut lumière
Image promotionnelle du documentaire « Satoshi Kon : L’illusionniste » de Pascal-Alex Vincent.

Pour rappel, Satoshi Kon est décédé brutalement en 2010, laissant derrière lui une courte oeuvre constituée de 4 longs-métrages et une série, mais pourtant une influence indélébile dans la culture japonaise et une influence mondiale dans le monde non seulement de l’animation, mais aussi du cinéma au sens large.

Perfect Blue, Millenium Actress, Tokyo Godfathers et Paprika sont ainsi les quatre titres que vous pourrez découvrir ou redécouvrir sur grand écran à partie du 2 septembre dans les mythiques salles du hangar du premier film. Voici ci-dessous un petit rappel sur les pitchs de chacun de ces films pour ceux n’étant pas familiers avec la filmographie du réalisateur.

  • Perfect Blue (1997) : Une jeune chanteuse de J-pop et idole de son public, Mima, quitte son groupe pour se lancer dans une carrière d’actrice. Des évènements inquiétants vont suivre cette reconversion, plongeant Mima et son entourage dans une paranoïa angoissante. Un thriller psychologique qui plonge au coeur du cinéma et devenu culte, influençant par la suite des films tels que Black Swan de Darren Aronofsky.
  • Millenium Actress (2001) : Une ancienne célébrité du cinéma japonais vit recluse chez elle. Un jour, un journaliste vient lui rendre visite pour l’interviewer sur son passé et lui remet une clé qu’elle avait perdu 30 ans auparavant. Elle lui raconte alors son histoire, de films en films, avec amour et passion.
  • Tokyo Godfathers (2003) : Trois sans abris (un homme ruiné, une femme transgenre et une adolescente fugueuse) trouvent le soir de Noël au milieu des ordures un bébé et une clé de consigne. Commence alors pour eux une grande aventure, à la recherche de la mère de l’enfant.
  • Paprika (2006) : Dans le futur, un nouveau traitement psychothérapeutique a été inventé, permettant de rentrer dans les rêves des patients afin de sonder leur inconscient. Un prototype est volé, et l’une des scientifiques à l’origine de cette invention décide alors de s’aventurer dans le monde des rêves pour découvrir qui s’est emparé de celle-ci et quelles sont ses motivations. Le film Inception de Christopher Nolan a beaucoup été rapproché de cette superbe oeuvre de Satoshi Kon.

Rétrospective Satoshi Kon à l’Institut Lumièresatoshirétrospective satoshi kon à l'institut lumière