Critique : Always be my maybealways be my maybe image principale 770x434critique : always be my maybe
Always Be My Maybe

Critique : Always be my maybe

Dernier mis à jour:
Critique : Always be my maybeAlways be my Maybe poster critique : always be my maybe
Date de sortie
31/05/2019
Réalisatrice
Nahnatchka Khan
Pays
USA
Diffusion
Notre score
4.1

Nouveau film arrivé sur Netflix, le film américain (asian-american) Always Be My Maybe avec et produit par Ali Wong et Randall Park est disponible depuis le 31 mai 2019.

Co-écrit et co-produit par les acteurs principaux, la comédie romantique américaine inspirée de Quand Harry rencontre Sally et Boomerang a également été réalisée par Nahnatchka Khan. Ce qui mène au total de trois membres du film travaillant également sur la série américaine Fresh Off the Boat diffusée sur ABC depuis 2015.

Pour accompagner ce duo hilarant, une flopée d’acteurs talentueux les ont rejoint dont Daniel Dae Kim qui joue ici le conjoint narcissique d’Ali Wong, Michelle Buteau que l’on a pu voir dans Isn’t it Romantic, l’acolyte de Deadpool Karan Soni , et à la grande surprise générale Keanu Reeves qu’on ne présente plus.

Le film raconte l’histoire de Marcus Kim et Sasha Tran, deux amis d’enfance qui ont grandi ensemble dans la baie de San Francisco. Complètement autonome et laissée face à elle-même, Sasha passe la majorité de son temps chez Marcus, et apprend à cuisiner avec sa mère Judy. Mais des évènements vont pousser les deux amis à se séparer et à se construire une vie chacun de leur côté.

La réalisatrice Nahnatchka Khan a fait un merveilleux travail concernant la façon dont les personnages féminins sont dépeints. D’habitude dans les comédies romantiques, les femmes ne cessent de se tirer vers le bas et de se tirer dessus afin d’acquérir l’affection d’un homme. Ou alors l’un des personnages doit sacrifier ce qu’il aime pour le bonheur de l’autre. Ici, les deux personnages principaux ont quelque chose à apprendre. D’abord Marcus, qui vit toujours à San Francisco et qui fréquente les mêmes restaurants et les même bars que lorsqu’il avait dix-huit ans, doit apprendre à quitter sa zone de confort. Tandis que Sasha, devenue une cheffe réputée, doit se rappeler ce qu’avoir un foyer signifie.

Pour ceux d’entre vous qui l’ignore Ali Wong est scénariste en plus d’être comédienne de stand up. Ses deux spectacles Baby Cobra et Hard Knock Wife sont d’ailleurs accessibles sur Netflix, et autant dire que son humour est corrosif. C’est justement cet humour que l’on retrouve dans le scénario de ce film co-écrit par elle-même, Randall Park et Michael Golamo. Les blagues fonctionnent merveilleusement bien , il faut le signaler, grâce au casting. Ali et Randall sont excellents, mais Michelle Buteau et Karan Soni ne sont pas en reste. Et la sincérité avec laquelle ils envoient leurs punchlines accentue l’humour.

Si vous regardez la bande-annonce cela ne sera pas un spoil, puisque Keanu Reeves fait parti du casting, et sa participation restera dans les annales. Je mentionnerai une séquence au restaurant qui vaut le coup d’oeil. On aura jamais autant montrer le sex appeal de l’acteur dans un film. Et pour information, si vous regardez le film en VO, c’est toujours mieux, vous apprendrez quelle est la bonne prononciation de son prénom.

Le film passe tour à tour de l’humour aux conversations sérieuses en toute simplicité, avec un naturel déconcertant. Et ça fait du bien dans la mesure où le genre avait du mal à se renouveler. Donc merci Netflix ?

Alors oui, il y’a quelques clichés : flirt, dispute, séparation, retrouvaille, etc… mais en y réfléchissant bien ce sont simplement les éléments qui doivent faire partie d’une comédie romantique pour être classé comme tel.

Note des lecteurs0 Note0
4.1