Festival international d’animation d’Annecy 2019 : Le Japon et la Gastronomie à l’honneur !2019 actu annonce affiche 770x351Festival international d’animation d’Annecy 2019 : Le Japon et la Gastronomie à l’honneur !

Festival international d’animation d’Annecy 2019 : Le Japon et la Gastronomie à l’honneur !

Si vous êtes passionnés d’animation, vous ne pouvez pas manquer la présence de ce festival hors du temps et du commun qui vous transporte au plus près du bonheur dès que vous en franchissez les portes ! Ces portes s’ouvrent le 10 juin et vous ne regretterez absolument rien de ce que vous vivrez jusqu’au 15 du même mois !

Depuis 1960 et fort de ses nombreuses évolutions, la manifestation n’a pas fini de vous surprendre et de vous éblouir ! Je ne chercherai pas à vous convaincre et je ne pense pas vous faire un cours d’histoire, je pense qu’un ressenti, une description d’un moment sera plus explicite que le reste.

Lorsque l’on arrive dans la file d’attente du premier film, on peut lire l’enthousiasme sur le visage des autres personnes présentes, des échanges amicaux et des sourires ne se font pas désirés et ce qui pourrait sembler une éternité pour une carte de bus devient une occasion de partage avec les autres festivaliers.

Une fois l’attente finie, l’on entre dans la salle, c’est là que commence une formidable course d’avions de papier pour celui qui arrivera à atteindre la scène qui fait face au grand écran. Pour chaque avion qui réussit son atterrissage sur la terre promise, une pluie d’applaudissement retentit dans la salle et personne ne vous refuse la demande d’une feuille de papier pour tenter votre futur exploit.

Dans les rires et les félicitations, la lumière s’éteint et l’écran s’illumine, la salle se tait puis rapidement, des bruits de poissons se font entendre ainsi que quelque hululements de chouettes. Attention ! Les images d’introduction de l’année soigneusement créées par le festival apparaissent. Tout le monde l’attend et souhaite le voir pour le crier haut et fort : « Lapin ! ». Ce son du cœur résonne avec ferveur dans la salle !

Et puis, le court métrage du premier jour commence, on sait qu’on le verra plusieurs fois aujourd’hui alors on s’émerveille de cette première découverte, de ce premier visionnage.

Enfin, le film commence.

Durant ce film, il y a une ambiance sans pareil trouvable dans aucune autre salle de cinéma. C’est l’ambiance et l’effervescence que procure le festival international d’animation d’Annecy.

Cet aperçu est une des façons dont l’on peut vivre le festival, sans compter toutes les possibilités alentours qui sortent du cadre du spectateur.

La première fois que la Journée internationale du cinéma d’animation a été présentée à Cannes, en 1956, les vedettes de prise de vue réelle prenaient toute la place car on ne voyait qu’elles. Sur une heureuse décision, Annecy a pu accueillir l’événement et lui donner la place qu’il mérite. En animation, tout est plus subtil et caché, on ne connaît pas toujours le visage de ceux derrière les voix, la réalisation, la production alors on peut se laisser porter dans un univers qui existerait uniquement par lui même puis se rappeler ensuite du génie derrière l’œuvre que l’on a tant aimé.

Lors de ce festival, tout est décontracté, posé, il arrive à beaucoup de découvrir le visage d’une équipe de production en la regardant présenter son film avant sa projection. Le fait de ne pas courir après une star contribue a cette ambiance sereine, personne ne semble courir après personne, tout le monde semble simplement vivre un bon moment parmi ces milliers d’individus qui partagent le même amour de l’animation.

Festival international d’animation d’Annecy 2019 : Le Japon et la Gastronomie à l’honneur !affiche Annecy2019 2900pxh 681x1024Festival international d’animation d’Annecy 2019 : Le Japon et la Gastronomie à l’honneur !

Je ne vous cacherai pas qu’il y a tout de même quelques moments ou le cœur s’emballe très fort et ou on croise les doigts plus que tout pour réussir à assister à une projection qui nous fait tant rêver ! Et toujours nous faisons de notre mieux pour assister à toutes les perles qui sont présentées.

En parlant de pépites, ce qui peut vous plaire est ce voyage inattendu dans lequel vous êtes emmené. Nous ne savons pas toujours dans quoi nous embarquons avant que le film ne commence et parfois la surprise est grande. Le festival donne l’occasion d’aller au delà de notre zone de confort et d’accorder du temps à des œuvres sur lesquelles peut-être nous ne nous serions pas arrêté. Bien sûr, l’intérêt varie, que ce soit des rires en pagaille, des larmes silencieuses ou de la joie et des étoiles emplissant notre regard, mais la curiosité est bien souvent récompensée d’avoir été en dehors de notre sentier.

Maintenant et après tout cela, je ne doute pas que vous voulez en savoir un peu plus sur cette nouvelle édition, ses changements et ses annonces déjà publiées !

Il y a plusieurs choses importantes à souligner et étant donné que le festival d’animation accueil aussi depuis 1985 le Marché international du film d’animation (MIFA), nous allons commencer par un point pour les acheteurs. Il y a désormais un club des acheteurs qui a pour but de faciliter l’accès au contenu avec plusieurs postes de visionnage à disposition et un accueil bien évidemment chaleureux et volontaire. Si vous êtes un professionnel en quête de trésors, sans nul doute que cette place puisse vous aider.

Dans un autre temps, la catégorie Long métrages hors compétition est remplacé par la nouvelle catégorie Contrechamps. Cette dernière souhaite mettre en avant des long métrages insolites parés à interpeller et surprendre le spectateur.

Toujours dans la nouveauté, la réalité virtuelle devient une section compétitive et les organisateurs semblent avoir à cœur de suivre le développement de cette nouvelle possibilité dans l’univers palpitant de l’animation !

Histoire de rester dans le thème des sections, les femmes sont davantage mises en avant et elles rejoignent le comité de sélection sur plusieurs catégories : Longs métrages, Films de télévision et de commande, Films de fin d’études et VR (Réalité virtuelle) ne sont donc plus qu’un univers d’hommes !

Le festival et CITIA qui l’organise ont depuis de nombreuses années la volonté de donner davantage de visibilité aux femmes, cette année elles ne sont pas à l’honneur comme en 2015, mais les thématiques sur le Japon et la Gastronomie, prêts à rythmé le festival, ne devraient en rien vous décevoir !

L’affiche qui retranscrit si bien ces deux sujets autour desquelles l’édition va tourner a été dessinée par Charlotte Gastaut, une illustratrice marseillaise pleine de talent !

Après toutes ces bonnes nouvelles, j’espère que l’envie vous prend de foncer découvrir ou revivre ce festival incroyable et riche en émotions ! Peut-être nous retrouverons nous là-bas lors de l’ouverture du bal avec la première mondiale du premier film de Lino DiSalvo, Playmobil : le Film !

Rendez vous le 10 juin !

Godzilla II - Roi des Monstres au cinéma le 29 mai