WOLF WARRIOR 2 affole actuellement les compteurs du box office chinois en devenant en à peine 10 jours le plus gros succès de l’année dépassant ainsi le score de la dernière comédie d’action de Jackie Chan, KUNG FU YOGA (265M$) et les bolides de FAST & FURIOUS 8 (400M$).

Le film écrit, réalisé et interprété par Jacky Wu Jing (remémorez-vous SPL en 2005) ne semble plus s’arrêter. Plus d’une semaine après sa sortie, le film a réalisé hier son meilleur jour avec près de 60M$, dépassant ainsi la barre des 3 milliards de Yuans.

MAJ du 6/8/2017 à 18h00 : Non content d’avoir réalisé sa plus belle journée hier, WOLF WARRIOR 2 s’est une nouvelle fois surpassé ce dimanche avec près de 63M$. Avec 162M$ pour son deuxième week-end d’exploitation, il fait mieux que son premier week-end de sortie et son pourtant colossal 133M$. Le film cumul en 15 jours à 470M$

Plus que le « nationalisme » dont certains médias occidentaux semblent s’alarmer (ça les dérangent moins quand c’est les gentils américains), WOLF WARRIOR 2, est surtout un film d’action musclé, décomplexé et totalement wtf! dont le public chinois semble raffoler comme en témoigne les très bons scores des deux Vin Diesel de l’année: XXX3: REACTIVATED (165M$ ; avec Donnie Yen et Kris Wu au casting) et FAST & FURIOUS 8 (400M$).

N’en doutons pas, les hallucinants 3,4 milliards (‎¥) de la comédie de Stephen Chow, THE MERMAID, recordman historique du b.o chinois en 2016, seront dépassés entre lundi et mardi. Certains analystes prétendent même qu’il pourrait à ce rythme approcher la barre des 5 milliards de Yuans soit 700M$ !

TREMBLE HOLLYWOOD, TREMBLE

Certains en doutait, mais la Chine et ses grands multiplex qui poussent comme des champignons depuis 2012, est devenu l’un des plus gros marché du cinéma, si ce n’est LE plus gros, au monde. Les plus observateurs auront d’ailleurs remarqués durant les génériques d’introductions, les nombreuses associations de producteurs chinois, ainsi que des comédien(nes) chinois(es), aux récents blockbusters hollywoodiens. Une association qui garantie la sortie salle en Chine. C’est ainsi le cas pour KONG: SKULL ISLAND, TRANSFORMERS: THE LAST KNIGHT, STAR TREK: SANS LIMITES et même VALERIAN (Kris Wu au casting, 30% d’EuropaCorp appartiennent aux chinois). Vous l’aurez compris, c’est devenu une « obligation » pour les blockbusters. Une obligation dans le sens où la co-production permet de pénétrer plus facilement les réglementations protectionnistes du cinéma chinois. Chaque année environ une cinquantaine de films intégralement étrangers sont autorisés à sortir en Chine. Au jeu des plus protecteurs, pas sûr qu’ils soient les plus fermés. C’est toujours mieux qu’une sortie très limitée et même pas garantie aux USA, n’est ce pas ?

Nombreux sont d’ailleurs les films qui ont été sauvés du naufrage après leurs échecs aux USA, c’est le cas de PACIFIC RIM, LA GRANDE MURAILLE, RESIDENT EVIL: CHAPITRE FINAL,  XXX3: REACTIVATED et LA MOMIE.

Plus que jamais, la Chine est devenu un pays incontournable de l’industrie cinématographique.

 

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WOLF WARRIOR 2 : vers un Box Office Chinois Historique