Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités11275130 10153337254264817 201398649 njapan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

Vous ne le saviez peut-être pas mais en 2017 le Japon fête les 100 ans de son cinéma d’animation.

Le premier film de l’histoire de l’animation japonaise est un court métrage de 4 minutes : Namakura Gatana (litt. « L’épée émoussée ») réalisé par Jun’ichi KÔUCHI sorti en juin 1917. Il est désormais visible en version restaurée sur le site des archives de l’animation japonaise.

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitésJE18 Affichejapan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

Pour cette occasion, Japan Expo et sa 18e édition vont fêter l’événement comme il se doit du 6 au 9 juillet 2017.

Les premiers invités de cet événement dont le nom de code est Anime 100, ont été dévoilés.

Le parrain d’Animé 100 n’est autre que le producteur Masao MARUYAMA. En plus de 50 ans de carrière, Masao MARUYAMA a contribué à des centaines d’anime et a participé à la fondation du studio Madhouse, avant de créer le studio MAPPA. Témoin de plus de la moitié de ce siècle d’animation japonaise fêté aujourd’hui, Masao MARUYAMA est l’un des producteurs incontournables de son histoire. Il est l’un des professionnels de l’industrie ayant participé au plus grand nombre d’anime. Il est le parrain du projet Animé 100 de Japan Expo 18e Impact. Il entre dans le milieu de l’animation télévisée japonaise au tout début de l’histoire de celle-ci, au sein du studio Mushi Production aux côtés d’Osamu Tezuka, il a participé à la production de séries comme Astro, le petit robot, Wonder 3 ou encore Gokû no Daibôken (La Grande Odyssée de Goku).

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitésmasao maruyama japanexpo juinjapan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

 

En 1972, il produit la série Ashita no Joe, avec Osamu DESAKI, et participe à la fondation du studio Madhouse. Il y produit de nombreux films et séries à succès comme Gen d’Hiroshima, Harmagedon, Card Captor Sakura, NANA ou encore Death Note. Il est également l’un des producteurs qui fait émerger une nouvelle génération de réalisateurs : Satoshi Kon, Mamoru Hosoda, Sunao Katabuchi

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitésun nouveau anime card captor sakura en 2018 6594japan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

En 2012, il fonde une nouvelle structure : le studio MAPPA, et produit le film du réalisateur Shin’ichirô WATANABE, Sakamichi no Apollon (Kids on the Slope), ainsi que Shingeki no Bahamut (Rage of Bahamut: Genesis) du réalisateur Keiichi SATO, ou encore Kono Sekai no Katasumi ni (Dans un recoin de ce Monde) de Sunao KATABUCHI, qui vient de gagner le prix du meilleur film aux derniers Academy Awards japonais.

En 2016, Masao MARUYAMA laisse sa place de président-directeur général de MAPPA à Manabu OTSUKA. Tout en restant président de MAPPA, il crée le studio M2 où est actuellement en cours de réalisation l’anime Onihei dont la sortie est prévue en 2017.

Japan Expo va aussi avoir le plaisir d’accueillir le réalisateur Kenji KAMIYAMA qui a travaillé sur plusieurs œuvres de la saga Ghost in the Shell, notamment Ghost in the Shell: Stand Alone Complex Kenji KAMIYAMA sera accompagné de Yoshik SAKURAI, scénariste de Ghost in the Shell et producteur de son nouveau film Hirune Hime (Ancien and the Magic Tablet). Ils donneront des séances de dédicaces et des conférences. Le réalisateur participera notamment à une conférence sur le centenaire de l’animation japonaise dans le cadre d’Animé 100.

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitésKenji Kamiyamajapan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

Né en 1966 dans la préfecture de Saitama, Kenji KAMIYAMA débute sa carrière dans l’animation en se spécialisant dans les décors. Il rejoint le Studio Fuga et travaille notamment sur le film Kiki la petite sorcière et sur Juliette je t’aime. Il se lance ensuite en indépendant et travaille sur des projets d’envergure tels que les films Silent Möbius et Roujin Z. En 1996, il intègre le studio Production I.G où le réalisateur vedette Mamoru OSHII (Patlabor, Ghost in the Shell, Avalon) le prend sous son aile. Il travaille alors sur le film Jin-Roh, la brigade des loups (1998), dans l’équipe de réalisation, puis scénarise quelques épisodes de Wild Arms, dont le studio assure les effets digitaux. Il écrit ensuite le scénario du moyen métrage Blood: The Last Vampire (2000), avant de passer à la réalisation avec les OAV Minipato, parodie de Patlabor. Alors que le studio se lance dans la production titanesque du deuxième film Ghost in the Shell, le producteur Mitsuhisa ISHIKAWA décide de lui donner les rênes de la série éponyme que Kenji KAMIYAMA intitule Ghost in the Shell: Stand Alone Complex. Il constitue une équipe de jeunes artistes et sort la série en 2002 ainsi que sa suite, Ghost in the Shell: SAC 2nd GIG, en 2004. Le succès international de la série le conduit à réaliser le téléfilm Ghost in the Shell: SAC Solid State Society en 2005. S’il s’inspire beaucoup de son mentor pour la réalisation de Stand Alone Complex, il se rapproche aussi du manga de Masamune SHIROW, offrant aux séries et au film une vision plus humaine que celle de Mamoru OSHII. Dès lors, Kenji KAMIYAMA devient un réalisateur important au sein du studio. Il réalise l’adaptation en série du roman Seirei no moribito en 2007, puis un segment de Tachiguishi-Retsuden, un omnibus dirigé par Mamoru OSHII. En 2009, il revient sur la menace terroriste dans la série Eden of the East, dont il est l’auteur original. Il conclut son histoire avec deux longs métrages : The King of Eden et Paradise Lost. Alors que le téléfilm GitS: SAC Solid State Society bénéficie d’une sortie cinéma en 3D, Kenji KAMIYAMA reprend un projet initié par Mamoru OSHII : la suite du manga Cyborg 009 de Shôtarô ISHINOMORI. Le long métrage est réalisé en images de synthèse et sort fin 2012 sous le titre 009 Re:Cyborg. Avec ce film, il mêle l’univers de Shôtarô ISHINOMORI à ses obsessions, telles que la perte de souvenirs, les groupuscules gouvernementaux et la menace terroriste, déjà très présents dans Eden of the East et Stand Alone Complex.

Dans son prochain film, Hirune Hime qui sort en salles au Japon en mars 2017, Kenji KAMIYAMA change de registre en dressant le portrait d’une jeune lycéenne, mais reste toujours attaché à la science-fiction.

Ce n’est bien sûr par terminé, puisque Japan Expo va aussi avoir la visite de Nobuyoshi HABARA, mecha-designer, chara-designer, et réalisateur.

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitésmaxresdefaultjapan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

En plus de 30 ans de carrière dans l’animation, il a contribué à des dizaines d’anime, de La Revanche des Gobots à Broken Blade en passant par D.N.Angel. Il a occupé de nombreux métiers de l’animation, du storyboard à la réalisation.

Enfin, pour terminé cette annonce, l’ Animateur, chara-designer, réalisateur, Takuya WADA sera aussi présent cette année. Il a occupé de nombreuses fonctions au cours de ses 39 ans de carrière dans l’animation. De Cat’s Eye à Hokuto no Ken en passant par Patlabor, il  participé à un grand nombre d’anime culte.

Japan Expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invitéstakuya wada japan expo sud 2016japan expo 2017 fête les 100 ans de l’animation japonaise et annonce ses premiers invités

Et ce n’est pas tout puisqu’une exposition, 100 ans, 100 œuvres seront exposées lors de Japan Expo. Une exposition inédite.

Parmi les 100 animés, 80 ont été sélectionnées par l’équipe de Japan Expo, accompagnée d’un comité d’experts, pour les années 1917 à 1999. Cette sélection met en avant des œuvres novatrices, des coups de cœur ou des animé qui ont marqué l’histoire de leur succès.

Nous seront bien sur présent cette année encore pour vous faire vivre cette édition 2017 en direct.