9000 artistes black-listés par le gouvernement sud coréen, dont Park Chan-wook & Bong Joon-ho

9000 artistes black-listés par le gouvernement sud coréen, dont Park Chan-wook & Bong Joon-hothe age of shadows announcestill small 696x4639000 artistes black-listé par le gouvernement sud coréen, dont Park Chan-wook & Bong Joon-ho

Décidément c’est un peu compliqué en Corée du Sud ces derniers temps. Cette fois c’est à la ministre de la culture que les autorités s’attaquent. Cette dernière semble être reliée à une liste noir de 9000 artistes, liste dont elle admet l’existence mais dont elle n’est pas à l’origine.

Dans cette liste de très gros noms tel que Park Chan-wook (The Handmaiden), Bong Joon-ho (Snowpiercer) ou encore l’acteur Song Kang-ho (The Age of Shadows).

Le tribunal a également émis un mandat d’arrêt contre Kim Ki-choon, ancien chef d’état-major de la présidente Park.

Il semble que CJ Group, maison mère de CJ Entertainment, a été pousée par le gouvernement de Park à faire une série de film patriotiques. La présidente Park ayant semble t-il appelée elle même le président du groupe CJ pour lui signifier que des émissions de télé comme « Masquerade » et « SNL Korea ». Ce dernier aurait donc promis des changements de direction avec des titres plus nationalistes comme « Roaring Currents » (plus gros succès Coréen à ce jour), Ode To My Father et Operation ChromiteOn ne sait pas encore comment ces productions ont été favorisées (si c’est bien le cas). Mais en tout cas, au niveau du box-office, cela faisait du sens de mettre en avant certain de ces films.

Dans le cadre de cette même affaires, la justice a été informée qu’en 2013, la vice-présidente du groupe CJ, Lee Mi-kyung a été forcée de démissionnée sur ordre d’une personne du gouvernement sud-coréen, à cause de ses choix au niveau des productions cinématographiques.

source