Netflix : le prince de la com’

Netflix : le prince de la com’NetflixBuilding4netflix

Si il y a bien un domaine où Apple brille c’est sur la com’ de ses produits. A part quelques exceptions pas besoin de trop dépenser pour le lancement d’un produit, le buzz se fait automatiquement. L’entreprise de Cupertino semble avoir trouvé son dauphin avec .

L’entreprise américaine n’a pour le moment rien dévoilée de sa formule chez nous et pourtant tout le monde en parle, on sait juste que le service arrive officiellement en France…pour le reste, que ce soit le tarif ou la formule et les éléments proposés, rien n’a encore filtré.

Du coup, les internautes se déchaînent, les services existant sont tous plus nuls les uns que les autres et Netflix est attendue comme le messie. Eux seuls ont trouvés la solution pour contenter les foules…certains journalistes sont même aller jusqu’à tester le service et trouve « le service aussi génial qu’on le dit« .

Le problème ? Si personne ne peut critiquer l’offre et le service disponible dans son pays d’origine, il n’est absolument pas dit que Netflix France sera aussi fantastique qu’aux US. Delphine Sabattier de 01 Net le souligne très bien dans son article  « Netflix, et si on était déçu ? » où beaucoup de personnes oublient bien trop rapidement les accords signés par les chaines en France pour les séries et l’inamovible chronologie des médias.

Car il faut le savoir, les grandes chaines française ne sont pas si inactives qu’on pourrait le penser, TF1, France 2, M6 et Canal+ auraient même négociés des droits de retransmission en première exclusivités sur certaines séries.

Mais les films alors ? Comme le souligne Delphine Sabattier « Le droit français contraint à attendre 3 ans avant la diffusion d’un film en et Netflix devra s’y plier » on attend donc que le droit évolue enfin et passe en version 2014 (ou 2015…)

Reste à voir où sera diffusé Netflix, si il sera bien présent sur le web et sans doute sur les périphériques type chromecast et console de jeux vidéo, pour le moment rien d’officiel sur une arrivée dans une box opérateur, ce qui en France, exception culturelle encore, est LA solution pour toucher le plus de monde en un temps réduit.

Il est tout de même dommage qu’on ne lise que des articles sur combien Netflix est fantastique aux US (ce que personne ne peu nié) et qu’on oublie bien trop rapidement les acteurs déjà en place qui font en fonction de la législation.

Pour le moment, ces même acteurs sont toujours en train de voir ensemble ce qu’ils vont pouvoir faire (lire le très bon article des Echos Comment la France veut contrer Netflix) et du coup tout le monde attend la rentrée pour enfin profiter du service…et compter les morts comme c’est déjà le cas en Allemagne où Vivendi vient de jeter l’éponge.