Il révolutionna le cinéma d’action hongkongais dans les années 60 avec un film comme L’Hirondelle d’or. iI s’installe par la suite à Taïwan où il signe une série de chefs-d’oeuvre (Raining in the Mountain, A Touch of Zen) dont la virtuosité technique, le sens de la chorégraphie, la beauté plastique le font remarquer par la critique internationale. Perfectionniste et solitaire, King Hu, mort en 1997, a réalisé peu de films mais tous ont marqué à jamais le cinéma d’action asiatique.

Les projections :

  • A Touch of Zen – King Hu
  • All the King’s Men – King Hu
  • L’Auberge du printemps – King Hu
  • Dragon Inn – King Hu
  • Film « L’Hirondelle d’or » + Table Ronde « King Hu : l’apesanteur et la grâce »
  • L’Hirondelle d’or – King Hu
  • King Hu – Hubert Niogret
  • Legend of the Mountain (director’s cut) – King Hu
  • Painted Skin – King Hu
  • Pirates et Guerriers – King Hu
  • Raining in the Mountain – King Hu
  • Sons of Good Earth – King Hu
  • The Story of Sue San – King Hu, Li Han-hsiang
  • Swordsman – Ann Hui, Ching Siu-tung, King Hu, Tsui Hark

Rencontre et conférence :

Film « L’Hirondelle d’or » + Table Ronde « King Hu : l’apesanteur et la grâce »
Samedi 18 Février 2012 – 14h30
TABLE RONDE : « King Hu : l’apesanteur et la grâce » « Percevoir l’apparence n’est qu’une étape, voir l’intérieur en est une autre. Cette démarche est commune à toute la poésie chinoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X