Critique: The Man From Nowhere de Lee Jeong-Beom
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Diffusé en France lors du Festival Franco-Coréen du Film à Paris , The Man From Nowhere avec Won bin en tête d’affiche ne pouvait à lui seul justifier les 6 millions de spectateurs en Corée. Il faut dire que depuis le très bon Mother , Won Bin est non seulement un bon moyen d’amener les jeunes filles (ou les hommes) uniquement pour sa belle gueule mais surtout tous les autres pour son jeu d’acteur très juste. Complètement bluffant dans Mother (c’est pas facile de jouer quelqu’un de limité) il est tout autant convainquant dans The Man From Nowhere (Il a d’ailleurs remporté un Daejong award pour son rôle)

Critique: The Man From Nowhere de Lee Jeong-Beomajusshi1Critique: The Man From Nowhere de Lee Jeong-Beom

Au niveau de l’histoire et puisque je suis complètement nul en Pitch (tellement que je pourrais vous dissuadez d’aller le voir) :

Cha Tae-sik mène une vie tranquille. Son seul lien avec le monde extérieur est une petite fille, So-mi, qui vit à proximité. La mère de So-mi, Hyo-jeong escroque des trafiquants de drogue et confie à Tae-sik sa marchandise.

Lorsque les trafiquants le savent, ils enlèvent Hyo-jeong et So-mi. Ne comprenant pas qui est Tae-sik , les frères qui mènent la bande, Man-sik et Jong-Sik, font la promesse de libérer Hyo-jeong et So-mi, si Tae-sik fait une livraison pour eux. Tae-Sik prend la décision d’affronter le monde extérieur dans le but de sauver So-mi. Cependant, la livraison fait partie d’un grand complot pour éliminer un chef d’une bande rivale, M. Oh, et Tae-sik est arrêté.

Ca c’est pour les bases, pour le reste on est devant un film à 200 à l’heure où sans besoin d’être Jasan Stratam avec un virus mortel dans les veines pour avancer, Won Bim arrive parfaitement à se mettre dans la peau de ce personnage qui ne parle à personne, qui ne veut voir personne et qui au final retrouve son humanité grâce à cette petite fille.

Critique: The Man From Nowhere de Lee Jeong-Beomajusshi 2Critique: The Man From Nowhere de Lee Jeong-Beom

Au niveau de l’action là aussi c’est parfaitement exécutée, chorégraphié au millimètre, la bataille finale est vraiment fantastique, même si on se demande s’il n’est pas invincible, il semble aussi pourvu d’un GPS avec position des ennemis dans sa tête puisqu’on se demande parfois comment il se retrouve à certains endroits…

Ceci étant, on est devant un très bon film qui, si on met de côté l’aspect « j’ai tout google maps dans ma tête », nous fait passer un agréable moment où il y a de l’action pour ceux qui aiment, de la tablette en chocolat Won Bin pour ceux qui aiment, un peu de larmes pour les plus sensibles et un jeu d’acteur vraiment clean pour ce qui est pour moi le film de l’année 2011 en vidéo (puisqu’il sort en septembre).

Un des must de 2010 en Corée et de 2011 en France puisque ca arrive chez nous.

-Edit- Le film débarque en DVD et Blu-Ray le 07 septembre 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X