Vincent Zhao se la joue Wu Jing dans le premier trailer de COUNTER STRIKE

Vincent Zhao se la joue Wu Jing dans le premier trailer de COUNTER STRIKE15122020

Vincent Zhao, c’est un peu le Donnie Yen des débuts 90. Parmi les nombreuses stars du cinéma d’arts martiaux, il n’a jamais réussi à imprimer un style particulier. Toujours dans l’ombre de Jackie Chan rebelle bondissant et souriant ou de Jet Li, le moine Shaolin. Difficile de trouver sa place. Il aura marqué néanmoins sa filmographie d’un chef d’œuvre absolu en 1995 en campant le guerrier manchot dans The Blade, signé par le virtuose Tsui Hark, alors fâché avec Jet Li (on peut imaginer que Tsui avait ce dernier en tête).

Si Donnie Yen a pu profiter du départ de Jackie Chan et de Jet Li aux USA, en trouvant enfin son style dans des rôles ambiguës proche du voyou avec SPL en 2004 ou encore Flashpoint, Special ID et Kung Fu Jungle, mais également dans une sorte de contre-emploi avec le rôle monolithique de la saga Ip Man. Wu Jing de son côté, occupé à jouer régulièrement les némésis dans les productions HK, a vu sa carrière atteindre le firmament avec l’ouverture du marché chinois en 2012. Après le succès monumental (et record man avec 870M$ au box-office chinois) de Wolf Warrior 2, celui-ci incarne désormais l’esprit « militaire » chinois dans quasi toutes les grosses productions où il apparait. De The Wandering Earth à The Climber.

De son côté, devant la place laissé vacante de Jet Li, Vincent Zhao tente tout ce qu’il peut pour relancer le personnage de Wong Fei-Hung (qu’il a déjà incarné dans Once Upon a Time 4 et 5) dans des productions très moyennes comme Unity of Heroes, Warriors of Nation ou Kung Fu League. Seul God of War de Gordon Chan, sortie en 2017, est digne d’intérêt de part notamment son approche stratégique des batailles.

Cumulant donc les échecs, Vincent Zhao a décidé de prendre en main sa carrière en se mettant en scène lui-même dans sa première réalisation avec le film d’action Counter Strike (rien à voir avec le jeu vidéo) où il incarne Lu Ziming, un expert en sécurité, engagé pour superviser un projet de centrale pétrolière et gazière. Les choses tournent mal au milieu des concurrents et Lu se retrouve trahi par son équipe et contraint de se battre afin d’exposer la vérité.

Avec Counter Strike, Vincent Zhao tente clairement de prendre le flambeau à Wu Jing en incarnant un soldat solitaire pour le compte de la Chine. Une mission qui semble quasi impossible tant l’acteur de Wolf Warrior 2 a imprimé son image dans l’esprit et les cœurs du public chinois. Et ce n’est pas l’utilisation abusive de CGI foireux – méthode hélas inhérente du cinéma d’action chinois actuel – qui va arranger les choses.

Sans date précise, Counter Strike de et avec Vincent Zhao est prévu pour l’année prochaine en Chine.

Vincent Zhao se la joue Wu Jing dans le premier trailer de COUNTER STRIKECounterStrike poster