Découvrez le programme du festival Hallucinations collectives à Lyon

Le festival aura lieu du 31 août au 6 septembre au cinéma "Le Comoedia"

Découvrez le programme du festival Hallucinations collectives à Lyonhallu co 770x1155découvrez le programme du festival hallucinations collectives à lyon

Pour la 14e fois depuis sa création, le festival Hallucination collectives est de retour dans la belle ville de Lyon à la rentrée, du 31 août au 6 septembre.

Pour ceux n’étant pas familiers avec ce festival au nom étrange, il s’agit d’un évènement organisé par l’association ZoneBis avec le cinéma Comoedia ayant pour but de faire découvrir des oeuvres méconnues et étranges, voire dérangeantes. Un festival destiné à tous les curieux qui aiment explorer des facettes moins exposées de notre cher 7e art.

Cette année, en raison des circonstances sanitaires, la programmation a du être adaptée et ne comporte pas de compétition. Elle propose cependant de nombreux films de patrimoine, une sélection « privés de sortie » pour les oeuvres n’ayant pas bénéficié de distribution en salles françaises, et quelques autres curiosités …

Pour la cérémonie d’ouverture, on retrouve le film japonais Belle, de Mamoru Hosoda (Les enfants loups, Ame et Yuki, Miraï, ma petite soeur…), ayant déjà fait un passage au festival de Cannes cette année. Le film raconte l’histoire de Suzu, une adolescente complexée, coincée dans sa petite ville de montagne avec son père, qui dans le monde virtuel de U devient Belle, une icône musicale suivie par plus de 5 milliards de followers. Le film est présenté comme étant une relecture 2.0 du conte La belle et la bête.

C’est aussi un film japonais qui viendra clôturer le festival : Shin Godzilla (2016) de Hideaki Anno et Shinji Higuchi. Un volet de la saga du reptile géant au sous texte politique sûrement aussi important que son ambition de blockbuster, plutôt bien reçu par le public.

Dans la sélection Privés de sortie, du côté de l’Asie on peut retrouver Cold Fish de Sono Sion (Love Exposure, Suicide Club, Antiporno…) et le film d’animation Mind Game de Maindo Gemu. Vous pourrez aussi voir le complètement fou Ichi The Killer de Takashi Miike au cours de la Nuit de la Provoc’ et du mauvais goût le 3 semptembre, ou encore les films Seeding of a Ghost de Kuen Yeung et un ovni de l’animation avec The Burning Buddha Man de Ujicha. Tout cela parmi bien sûr d’autres oeuvres toutes aussi obscures des autres continents !

Alors, rendez-vous début septembre pour halluciner tous ensemble en salles obscures !