La Chine devient la première au monde à réaliser une reprise complète du box-office

La Chine devient la première au monde à réaliser une reprise complète du box-office28082020

Selon la société britannique d’analyse de l’industrie cinématographique Gower Street Analytics, la Chine est devenue cette semaine le premier marché mondial à effectuer une « reprise complète du box-office ».

Cette déclaration fait suite aux deux très grands succès du cinéma chinois : The Eight Hundred, le film de guerre signé Hu Guan (l’excellent Mr Six) sortie le 21 août et qui culmine actuellement à 235M$, suivi du film romantique de la réalisatrice Tingting Yao, Love You Forever, qui a cumulé près de 40M$ le premier jour de sa sortie, le 25 août dernier, jour de la « st valentin chinoise ».

Gower Street Analytics précise que la Chine post-COVID devait générer un box-office hebdomadaire de 184 millions de dollars. Selon les données de Comscore Movies, la Chine a atteint cet objectif cinq jours seulement après le début de la semaine du vendredi 21 août, après avoir encaissé 189M$ à la fin de la journée de mardi.

Le box-office national de la Chine pour la semaine complète était de 252M$, soit 18% de plus que celui de la semaine équivalente en 2019, qui a enregistré des revenus d’environ 209M$.

Une réussite dû à une gestion pragmatique de la crise depuis la réouverture des salles le 20 juillet dernier. Avec des restrictions strictes comme le port obligatoire du masque, un maximum de 40% de la capacité des salles, une interdiction de vendre à boire et manger et des tickets disponibles uniquement sur borne et en ligne, les trois premières semaines d’ouvertures ont vu seulement des ressorties afin d’observer et de réhabituer le public à revenir dans les salles. Devant les résultats encourageants, les distributeurs ont alors commencé à annoncer la sortie de grosses locomotives comme The Eight Hundred, film de guerre sur l’histoire vraie du sacrifice de 800 soldats chinois face à 20.000 soldats japonais afin de défendre Shanghai durant la guerre sino-japonaise en 1937 et Love You Forever, film romantique avec des éléments gentiment « fantastique » sur la relation entre un gardien de théâtre et une danseuse amateure. Dans le même moment, la Chine prend la décision d’assouplir les restrictions dès le 14 août autorisant les salles à vendre des confiseries et accueillir 65% de la capacité des salles.

A l’heure actuelle, plus de 90% des cinémas chinois sont désormais ouverts et malgré ces limites, les performances de la Chine se démarquent du reste du monde à un moment où près de 65% des cinémas mondiaux sont désormais de nouveau en activité, contre 55% il y a une semaine, a précisé Gower Street Analytics.

Jusqu’à présent, le box-office mondial en 2020 n’est que de 6,88 milliards de dollars, contre 27 milliards de dollars l’année dernière. Néanmoins, la Chine peut se targuer d’être le moteur de la croissance cinématographique mondiale qui enregistre une augmentation de 54% par rapport à la semaine précédente.

La renaissance du marché chinois arrive juste à temps pour le dernier Christopher Nolan, Tenet, prévu pour le 4 septembre prochain en Chine. Néanmoins, d’après les préventes et les consultations des différentes bandes annonces, le public chinois ne semble pas très excité par le film. Hollywood compte sans doute plus sur l’adaptation de Mulan par Disney même si ce dernier n’a pas encore reçu de date de sortie officielle dans le territoire. Le film est néanmoins prévu dans les salles cette année, tout comme le dernier Jackie Chan, Vanguard et The Rescue, le nouveau film du réalisateur de Operation Red Sea et Operation Mekong.

Pour l’heure, seulement trois films semblent avoir les faveurs du public chinois suite à leur annonce de sortie pour le 30 septembre et le 1er octobre (fête national chinoise) : Leap, le biopic de Peter Chan avec Gong Li et Huang Bo sur l’équipe féminine de volleyball qui a remporté les J.O de Rio en 2016, le film à sketches My People My Hometown réalisé entres autres par Zhang Yimou, Ning Hao et les comédiens Xu Zheng, Cheng Dao et Chen Sicheng et le film d’animation chinois Legend of Deification qui surfe tout droit sur le succès colossale de Ne Zha l’année dernière avec près de 735M$ au box-office.