Netflix signe un partenariat avec CJ ENM et Studio Dragon

L'accord avec le géant du divertissement coréen prévoit la production et la distribution de dramas.

Netflix signe un partenariat avec CJ ENM et Studio Dragonmemories of the alhambra 770x433netflix signe un partenariat avec cj enm et studio dragon
Dernier mis à jour:

a annoncé hier dans un communiqué son partenariat avec CJ ENM et sa filiale Studio Dragon. L’accord porte sur trois ans, à partir de 2020, et promet la production d’un certain nombre de dramas coréens ainsi que la distribution internationale d’anciens titres du catalogue du géant coréen CJ ENM-Studio Dragon.

Les relations entre Netflix et la filiale de CJ ENM ne datent pas d’hier. Un certain nombre d’œuvres de Studio Dragon avaient pris le chemin de la plateforme américaine pour leur distribution à l’international. Le studio coréen mettait en effet déjà à disposition du public international bon nombre de ses derniers dramas, parmi lesquels Mr. Sunshine, Stranger, Designated Survivor : 60 Days, Arthdal Chronicles ou Memories of the Alhambra qui avaient bénéficié d’une diffusion sur Netflix avec un léger décalage par rapport à leur diffusion coréenne. Pour autant, la majorité des titres du Studio Dragon ne sont pas encore disponibles sur Netflix, commencer par l’immense succès critique et populaire Goblin ou plus récemment Hotel del Luna.

Ce nouvel accord vise ainsi à produire plus de contenu et accentuer la présence d’œuvres coréennes sur Netflix, tout en profitant du vaste catalogue du Studio Dragon. En effet ses productions originellement créées pour tvN et OCN, deux chaînes de télévision appartenant au groupe CJ ENM, pourraient arriver dans les prochains mois sur Netflix et suivre la voie déjà ouverte par les dramas précédemment cités. Ted Sarandos, le numéro deux de Netflix, explique que « CJ ENM et Studio Dragon représentent ce qui se fait de mieux dans le divertissement coréen, nous sommes honorés de travailler avec eux. Ce partenariat montre notre intérêt pour le divertissement coréen et nous permet de proposer encore plus d’excellents dramas coréens à nos utilisateurs en Corée du Sud et dans le monde. »

L’accord prévoit en outre la possibilité pour CJ ENM de vendre à Netflix jusqu’à 4,99% de ses parts de Studio Dragon.

Il n’y a évidemment pour le moment aucune information sur les titres qui rejoindront le catalogue Netflix, mais vous pouvez compter sur nous pour en parler dès que possible. En attendant on se remémore une époque pas si lointaine où les dramas coréens étaient peu, voire pas du tout accessibles dans nos contrées, et on se dit que les choses ont quand même sacrément bien évoluées.