Park Chan-wook à la réalisation d’un remake du Couperet de Costa-Gavraspark chan wook costa gavras 770x434park chan-wook à la réalisation d'un remake du couperet de costa-gavras

Park Chan-wook à la réalisation d’un remake du Couperet de Costa-Gavras

Les deux réalisateurs ont parlé de leur collaboration à l'occasion du BIFF 2019.

Dernier mis à jour:

Ce dimanche au Busan Cinema Center se tenait, à l’occasion du Festival du Film International de Busan 2019 (BIFF), une discussion entre le réalisateur franco-grecque Costa-Gavras et le coréen Park Chan-wook. Et ils ont fait une annonce surprenante ; le réalisateur coréen travail sur un remake de l’un des films de Costa-Gavras, que ce dernier va produire.

Il s’agit la comédie dramatique Le Couperet, un film de 2005, adaptation d’un roman du même nom de Donald Westlake où le célèbre réalisateur racontait un cadre supérieur victime de la délocalisation de son entreprise en Roumanie. Après trois ans de chômage, il se mettait à assassiner tous concurrents qui candidataient aux mêmes postes que lui. Un succès critique à l’époque, notamment pour José Garcia, récompensé aux Césars en 2006 par le prix du meilleur acteur, et de la meilleure adaptation pour le film.

Park Chan-wook, dans des propos rapportés par Variety, explique le projet, qui semble lui tenir à cœur. « J’ai toujours voulu tourner ‘The Ax’ (titre anglais du film Le Couperet). Je n’ai pas encore commencé le tournage mais j’espère en faire le chef d’œuvre de ma vie, » avant de préciser, « je veux faire un remake en langue anglaise, Costa-Gavras et sa femme ont les droits, ils sont producteurs sur le film. J’ai commencé à travailler avec eux il y a plusieurs années. »

Costa-Gavras de son côté ne tarit pas d’éloges à l’égard du réalisateur coréen. « J’ai vu tous ses films. C’est surprenant qu’un seul réalisateur soit capable d’exprimer des sensibilités, visions et créativités si différentes dans Thirst, Old Boy, Stoker et The Handmaiden, » explique le réalisateur franco-grecque, avant d’ajouter « je ne voulais pas lui donner mon opinion en tant que réalisateur du film original. J’ai confiance en son talent et j’ai hâte de le voir. J’étais tellement content quand j’ai appris qu’il allait refaire un de mes films, et je vais l’aider autant que possible. »

On est évidemment curieux de voir ce que cette collaboration entre ces deux grands réalisateurs pourra bien donner. Mais on note qu’ils ont une admiration formidable l’un pour l’autre, et on espère que cela se traduira à l’écran.