Festival du film policier de Beaune 2019 : Voici Les films en compétitionbeaune2019 4132814 770x433Festival du film policier de Beaune 2019 : Voici Les films en compétition

Festival du film policier de Beaune 2019 : Voici Les films en compétition

Beaune aime l’Asie et cette année encore elle sera bien sûr présente dans la sélection du Festival du film policier de cette année.

Cette 11e édition du festival qui aura lieu du 3 au 7 avril verra en film d’ouverture Piranhas de l’Italien Claudio Giovannesi et s’achèvera avec The Operative de Yuval Adler, présenté hors compétition.

Pour le reste, Voici les films en compétitions :

Alpha – The Right to Kill de Brillante Mendoza (Philippines)
Synopsis : Dans les quartiers pauvres de Manille, la lutte antidrogue fait rage. Un officier de police et un petit dealer devenu indic tentent coûte que coûte de faire tomber l’un des plus gros trafiquants de la ville, mettant en jeu leur réputation, la sécurité de leur famille… et leur vie.

Cities of Last Things de Wi Ding Ho (Taïwan)
Synopsis : Trois nuits de la vie d’un homme. Trois nuits à traverser un monde interlope, qui ont fait basculer son existence ordinaire. Il est sur le point de commettre l’irréparable. Mais son passé va le rattraper…

Savage de Cui Siwei (Chine) – Premier film
Synopsis : Au pied du mont Paektu, à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord. Depuis la mort de son coéquipier un an plus tôt, lors de l’attaque d’un fourgon rempli d’or, l’inspecteur Kanghao n’attend qu’une chose : sa mutation à Pékin. Hanté par le meurtre de son ami, obsédé par l’or qui n’a jamais été retrouvé, miné par l’échec de sa vie sentimentale, il a développé un comportement impulsif et suicidaire. Alors qu’une violente tempête de neige s’abat sur la région, les braqueurs refont surface, bien décidés à récupérer l’or abandonné dans leur fuite.

El Reino (The Realm) de Rodrigo Sorogoyen (Espagne et France)
Synopsis : Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu’il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal…

L’Usine (The Factory) de Youri Bykov (Russie, France et Arménie)
Synopsis : Réagissant à la vente frauduleuse de leur usine, plusieurs ouvriers décident d’enlever l’oligarque propriétaire des lieux. Ils sont menés par Sedoy, un ancien réserviste des forces armées. L’enlèvement tourne à la prise d’otage, et le temps d’une nuit, ils doivent affronter violemment la garde personnelle de l’oligarque. Ils ne trouveront une issue qu’aux premières lueurs du matin.

Les Oiseaux de Passage (Birds of Passage) de Ciro Guerra et Cristina Gallego (Colombie, Mexique, Danemark et France)
Synopsis : Dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes Wayuu se retrouve au coeur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine. Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales. C’est la naissance des cartels de la drogue.

Piranhas (La Paranza dei Bambini) de Claudio Giovannesi (Italie) – Film d’ouverture
Synopsis : Nicola et ses amis ont entre dix et quinze ans. Ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, seulement de mener une vie ordinaire comme leurs parents. Leurs modèles : les parrains de la Camorra. Leurs valeurs : l’argent et le pouvoir. Leurs règles : fréquenter les bonnes personnes, trafiquer dans les bons endroits, et occuper la place laissée vacante par les anciens mafieux pour conquérir les quartiers de Naples, quel qu’en soit le prix.

Rojo de Benjamin Naishtat (Argentine, Brésil, France, Pays-Bas et Allemagne)
Synopsis : Argentine, 1975. Claudio, avocat réputé et notable local, mène une existence confortable, acceptant de fermer les yeux sur les pratiques du régime en place. Lors d’un dîner, il est violemment pris à parti par un inconnu et l’altercation vire au drame. Claudio fait en sorte d’étouffer l’affaire, sans se douter que cette décision va l’entraîner dans une spirale sans fin.

En plus des films en compétition, la catégorie sang neuf sera présidé par Samuel Benchetrit. , Six films sont en lice :
Chained (Eynayim Sheli) de Yaron Shani (Israël et Allemagne)
Donnybrook de Tim Sutton (Etats-Unis)
Dragged Across Concrete de S. Craig Zahler (États-Unis et Canada)
Duelles (Mother’s Instinct) d’Olivier Masset-Depasse (Belgique et France)
Nevada (The Mustang) de Laure de Clermont-Tonnere (France et Belgique) – Premier film
The Miracle of the Sargasso Sea de Syllas Tzoumerkas (Grèce, Allemagne, Pays-Bas et Suède)

Hors compétition, cinq films seront présentés :

Banco 70 Big Ones – 70 Binladens de Koldo Serra (Espagne)
Bluebird (A Bluebird in My Heart) de Jérémie Guez (France et Belgique) – Premier film
Chabrol l’anticonformiste (Chabrol, The Maverick) documentaire de Cécile Maistre-Chabrol
The Operative de Yuval Adler (Allemagne, Israël, France et États-Unis) – Film de clôture
La Grande Cavale (Marnie’s World) de Christoph Lauenstein et Wolfgang Lauenstein (Allemagne, Belgique et Chine)

Godzilla II - Roi des Monstres au cinéma le 29 mai