Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars3717897Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars

Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars

Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars3607742Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars
Date de sortie
06/03/2019
Réalisation
Fushito Sato
Pays
Japon

Voilà maintenant 8 ans que la catastrophe de Fukushima a eu lieu. L’occasion sans doute de se replonger dans cette tragédie avec le film de Fushito SatoFukushima : Le couvercle du Soleil.

Il s’agit ici bien d’un film et non d’un documentaire, même si des images réelle de la catastrophe ont bien été utilisées pour les besoins de celui-ci. Les informations, quant aux réactions et
attitudes de la compagnie d’électricité à la suite de l’accident nucléaire et celles qui ont été transmises au gouvernement, sont de l’aveux même du réalisateur toutes vraies. Bien que ce dernier ait du ajouter une dose de fonction pour faire avancer son récit et surtout combler les immanquables vides durant les premiers jours de l’accidents.

Synopsis :

Le 11 mars 2011, le Japon est secoué par un séisme, suivi d’un tsunami et de la triple catastrophe nucléaire de Fukushima. L’équipe du Premier Ministre, Naoto Kan, tente de faire face à cette situation. Que s’est-il passé réellement à la résidence du Premier Ministre au moment de la pire crise de l’histoire du pays ? La vérité a-t-elle été entièrement révélée ?

Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 marsprotagoniste fukushimaFukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars

Tout le casting a été fortement impliqué dans la production de ce long métrage de Fushito Sato.

Fiction ou pas, les conséquences de la catastrophes sont bien réelle et comme le précise le dossier de presse du film, certains chiffres sont alarmants sur le nucléaire au Japon :

Fukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 marscatastrophe fukushimaFukushima : Le couvercle du Soleil de Fushito Sato, au cinéma le 6 mars

Bref, un film nécessaire pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé et surtout se rendre compte de l’opacité des informations durant cette crise, bien qu’on ne peut pas être sûr que si un pareil drame se reproduisait aujourd’hui, tout ceci ne se passerait pas exactement pareil.

 

Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki au cinéma le 23 janvier