Anima Yell!, des encouragements pour tous !anima yell random 001 pn nanima yell!, des encouragements pour tous !

Anima Yell!, des encouragements pour tous !

Last updated:
3.7

Frais et rafraîchissant, Anima Yell! est une vrai dose de bonne humeur et de joie qui met du peps dans votre journée ! L’anime sans prétention n’a peut-être pas percé en grande pompe ou a pu être mis sur le côté sur le coup de quelques préjugés mais il est à mon goût une petite perle cachée d’enthousiasme et de bonheur.

Cet anime haut en couleur suit le quotidien de Kohane Hatoya, une jeune fille pleine de vie qui se prend de passion pour le cheerleading après avoir vu une performance dans un parc. Bien décidée à en faire, elle fait tout le nécessaire pour monter un club au sein de son lycée.

Le scénario est tout à fait classique et l’animation agréable, les musiques entraînante accompagnent à merveille la thématique de l’anime et on ne peut que ressortir avec le sourire et un élan de motivation à la fin d’un épisode. Le point fort de cette œuvre n’est pas vraiment en ce qu’elle est mais plutôt en ce qu’elle inspire. Nous avons affaire à des personnages attachant, surtout Kohane dont la générosité et la gentillesse dépassent toute frontière et a des situations peu représentées simplement dans les médias mis en avant dans notre société. Pour exemple, l’épisode trois évoque un amour homosexuel sans ajout, sans accent dramatique ni problème, c’est accepté comme étant une normalité qui mérite d’être traité avec la même importance qu’un autre problème sentimental. Cet aspect de l’anime est marquant de part le fait qu’il ne s’agit pas d’un yuri ni d’une recherche de créer un fantasme et que c’est par conséquent un simple choix fait juste pour exister en tant que tel.

Anima Yell!, des encouragements pour tous !Anima Yell 02 300x170anima yell!, des encouragements pour tous !

Pour parler un peu plus de l’aspect technique, nous devons l’adaptation du yonkoma éponyme de Tsukasa Unohana au réalisateur Sato Masako accompagné du scénariste Shimo Fumihiko. Quand au studio qui permet le développement de l’oeuvre, il s’agit du studio Doga Kobo, connu pour avoir produit Plastic Memories, Himouto ! Umaru-chan ou encore plus récemment Tada Never Falls in Love.

Vous l’aurez compris, cet anime vaut le détour et il serait dommage de passer à côté dû au jugement que l’on peut lui porter avant même de lui avoir donné sa chance !

Anima Yell! est disponible sur Crunchyroll.

Note des lecteurs0 Note0
3.7
Plus d'articles
Miraï ma petite soeur de Mamoru Hosoda : La bande annonce définitivesector7 2Miraï ma petite soeur de Mamoru Hosoda : La bande annonce définitive
Sector 7 : Un peu de fantastique en 3D cet été en Corée et bientôt en France

Anima Yell!, des encouragements pour tous !