Critique : Yes or no de Sarasawadee Wongsompetch

Critique : Yes or no de Sarasawadee Wongsompetchyesorno 3Critique : Yes or no de Sarasawadee Wongsompetch
Note des lecteurs1 Note
3.5

On ne compte plus en Thaïlande les films sur le sujet de l’homosexualité et si ceux ci sont bien plus nombreux que chez nous, il est toujours interdit pour deux personnes du même sexe de s’unir civilement (l’équivalent du pacs en France).

Pourtant, le film présente le sujet comme une comédie romantique ultra-classique où tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil et si quelques vannes potaches sont là pour rappeler la situation que peut vivre la communauté homo en Thaïlande, le film est tellement loin de la vérité…un véritable conte de fée…

C’est n’est bien sur par l’idée du film, après tout l’histoire est aussi crédible qu’un Hugh Grant rencontrant une star de ciné international dans Notting Hill, du coup il faut absolument faire abstraction de toute réalité sociologique pour apprécié le film pour ce qu’il est : Une comédie romantique sympathique mais qui manque cruellement d’originalité.

L’histoire en premier lieu, tout le film semble avoir été écrit en 47 secondes entre deux embouteillages dans un taxi, aucune surprise, aucun rebondissement ne vient perturber le spectateur et si on se laisse porter par le récit, c’est uniquement par attachement aux personnages.

Car oui les personnages sont attachants et l’histoire universelle, c’est bien pour ça que le film ne sombre pas, parfait avec un pot de glace après une journée de merde pluvieuse, le film à tout de même la bonne vertu d’apporter de la bonne humeur et se laisse regarder en mode -brain off- ce dernier n’abordant pas les vrai problèmes que peut rencontrer en Thaïlande les homo, où ceci était jusqu’en 2002 considéré comme une maladie mentale…mais encore une fois, ce n’est pas le but du film et il veut montrer que 8 ans après le pays à changé