Critique : Goen Huntergoen hunter 1266Goen Hunter

Critique : Goen Hunter

Note des lecteurs0 Note0
3

Goen Hunter… Je vous le dis tout de suite, je pense que si l’affiche n’avait pas été si accrocheuse, je crois que je n’aurais pas regardé ce drama, en effet, je ne suis pas trop du genre, « chasse au mariage » comme si ce contrat était la chose la plus importante sur terre, c’est peut-être dû à mon âge, mais c’est clairement pas ma tasse de thé.

De ce fait on rencontre Arisa Mizuki dans le rôle de Hasumi Rika, femme ayant réussi dans sa vie professionnelle, vivant avec sa mère, qui se fait trainait pas son amie et prof de yoga Etsuko dans un speed-dating. En effet, Rika a 35 ans, elle est belle et intelligente, mais l’âge rattrape et elle commence à se sentir seule voyant ses amies, collègues et autres mariées avec enfants.

On découvrira au fil de ces trois épisodes (oui la série est très courte, je pense que sinon je n’aurais pas pu la regarder en entier tellement le sujet me frustre et m’énerve car il n’y a qu’un mot d’ordre : le mariage~) l’évolution des personnages. Les sentiments qu’ils ressentent, les expressions et la vision des autres sur ces adultes, la pression, et le fonctionnement du site de rencontre.

On ne cherche pas l’amour ici, on cherche quelqu’un qui semble être un bon parti, quelqu’un qui a des sous, quelqu’un fiché, ou tout simplement une personne qui voudra de nous. On observe la douleur des personnages seuls qui sont normaux, des personnes pas spécialement jolies, des personnes pas spécialement bien dans leur peau. En fin de compte, j’ai beaucoup apprécié de suivre les personnages, on se rend compte des conventions sociales, les effets du mariage sur les personnes. Ça ne m’aurait pas plu si ça avait été plus long, je me serais lassée je pense.

De plus on ne suit pas que son histoire à elle bien qu’elle est prédominante, les sentiments des autres personnages entourant Rika sont étudiés, observés. On observe les réactions après le désir de re-mariage de sa propre mère. Les effets qui poussent à se marier au plus vite même avec une personne qui ne nous plaît pas forcément. Les rencontres plus ou moins intéressantes. C’est d’ailleurs étonnant de voir la vitesse à laquelle on change de partenaires, de voir les changements dans sa vie de tous les jours et surtout professionnel quand une femme dit qu’elle va se marier. Nous nous plongeons ici dans des histoires réalistes et limite déprimante parfois.

Et je trouve que la conclusion plutôt intéressante et assez surprenante, on termine sans terminer car c’est vraiment un drama réaliste, ce qui est son gros point fort surtout c’est qu’il ne s’arrête pas au cliché du happy-end où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Non, personne n’est parfait, et cela il faut l’accepter dans ses relations avec les autres.

Globalement il ne rend pas vraiment accro, mais est intéressant pour son côté social, son petit nombre d’épisode est vraiment un point fort ! Et puis on se demande tout de même comment cela va se terminer pour Rika qui est une forte personnalité indépendante, pour Eikichi qui est une personnalité introvertie et ce monsieur Mariage qui est très curieux. Bref, si vous êtes vraiment curieux de comment est cette partie de la société japonaise, je pense que ce drama le reflète assez bien. « Se marier ou être périmé, à vous de mettre toutes les chances de votre côté ! «