Critique : TV Show de Hideo Nakata

Critique : TV Show de Hideo Nakatatv show tnTV Show
Note des lecteurs0 Note
2

Réalisateur brillant de « The Ring », Hideo Nakata revient cette fois toujours à la télé mais fait dans le loft-story ou presque.

10 personnes sont enfermées dans une mystérieuse villa après avoir répondu à une annonce proposant un emploi rémunéré presque 1000€ de l’heure. Sur place, ils apprennent qu’ils seront filmés 24h/24 pour les besoins d’une expérience et se voient imposer deux règles : la première est qu’ils devront impérativement regagner leur chambre personnelle avant 22h chaque soir, et la seconde que l’expérience se terminera au bout de sept jours ou, au choix, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que deux survivants. Si rien de particulier ne se passe, les participants rentreront chez eux avec chacun 150 000€ en poche. Mais dès le deuxième jour, l’un des candidats est abattu…

Voulant coller à l’actualité avec quelques années de retard, le réalisateur nous présente ici un jeu diabolique où bien sur les participants ne savent pas trop le pourquoi du comment ils participent au jeu si ce n’est pour l’argent. Entre un jeune à la recherche d’un job bien payé (Tatsuya Fujiwara), un possible tueur psychopathe et tout un tas de mystère on se dit qu’on est quand même devant une idée de base : Ne pas savoir ce qu’on va faire, mais juste savoir qu’on a des armes pour ca…ca rappel un peu Battle Royal tout ca, sans les méchants élèves.

Malgré toutes les promesses du film et avec un casting presque au top : Tatsuya Fujiwara et Kinya Kitaoji en tête, le film n’arrive malheureusement pas à séduire.

En dehors de la conclusion un peu surprenante mais décevante, on se rend compte d’une chose qu’on savait déjà : l’Homme est un loup pour l’Homme, et malgré les protestations du personnage principal incarné par Tatsuya Fujiwara, la méchante compagnie qui diffuse l’émission gagne toujours à la fin puisque son audimat augmente avec les morts…

Même si cela se passe dans le futur avec ce que pourrait être la télé de demain, rien de nouveau, un film qui n’invente rien et on est très déçu pour le réalisateur qui n’arrive pas à mettre en avant la tension suffisante d’un huit clos. Un film qui a 10 ans de retard par rapport à l’actualité, le sujet de l’audimat à tout prix ayant déjà été traités que ce soit à la télé (avec des émissions pas si extrême bien sur) ou au ciné avec pas vraiment une franche réussite.

Le film est dispo en DVD et Blu-Ray depuis le 07 mars 2012