En compétition à Locarno 2013, Un été à Quchi de Tso-Chi Tchang fait s’opposer deux générations de Taïwainais, l’une rurale et ancestrale, l’autre urbaine et hypermoderne : Le temps d’un été à Quchi, en bordure de Taipei, le jeune Bao est confié à son grand père veuf. Loin des tablettes tactiles, Bao s’initie progressivement à la vie par les paroles de son grand père.

Le film sera disponible à partir de mercredi au cinéma, ce qui est une bonne nouvelle, le cinéma asiatique se faisant toujours aussi rare sur grand écran.

Un été à Quchi est déjà le neuvième film du réalisateur.

Un été à Quchi de Tso Chi Chang au cinéma ce mercredi

X