Critique : Badges of fury de Tsz Ming Wong
2.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Voici donc le nouveau Jet Li !

J’aimerai pouvoir écrire qu’il est de retour en grand forme mais je n’ai pas envie de mentir.

Second rôle de luxe il se contente ici de faire le minimum syndical sans doute pour payer ses impôts. Certes il sa bat toujours bien dans des combats câblés et chorégraphiés par Corey Yuen qui montrent qu’il n’a pas perdu la main. Virevoltants et nerveux, ceux-ci sont la principale attraction de ce film.

942145_163318277174114_1211623604_n Critique : Badges of fury de Tsz Ming Wong942145 163318277174114 1211623604 nCritique : Badges of fury de Tsz Ming Wong

Le film justement, parlons-en. Même si le titre peut faire penser à un gros blockbuster d’action à l’ancienne « made in hong-kong », il s’agit ici d’une comédie policière oubliable. Pas mauvaise en soi, le principal problème c’est que l’humour chinois a du mal à s’exporter (n’est pas Stephen Chow qui veut).

Même si quelques gags font mouche, c’est quand même insuffisant pour nous tenir éveillé durant tout le film. Histoire d’être indulgent, il faut signaler qu’il s’agit ici du premier film de Tsz Ming Wong qui arrive malgré tout à dynamiser sa mise en scène par quelques jolies trouvailles visuelles.

trailer-badges-of-fury Critique : Badges of fury de Tsz Ming Wongtrailer badges of furyCritique : Badges of fury de Tsz Ming Wong

Film à voir quand on veut comater dans son canapé donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X