Après plusieurs semaines d’attente, le festival de Londres a enfin annoncé sa sélection pour 2013. Et l’on peut dire qu’elle est massive: 234 films seront projetés du 9 au 20 octobre.

 

Qu’en est-il des films asiatiques? Nous pourrions dire que la situation est plutôt mitigée. Certes, une trentaine de films asiatiques font partie de la sélection. Mais, 41 films sur 234. Cela correspond à 17,5% de l’ensemble, alors que le continent abrite 60% de la population mondiale !

 

Bref, une programmation qui laisse les miettes au cinéma asiatique. D’autant plus décevant que 16 de ces films viennent du Japon, et les têtes d’affiche ont déjà été montrés dans des festivals précédents: Cannes, Venise et Toronto! Triste pour les films ne provenant pas du pays du soleil levant qui bénéficie d’un favoritisme pas toujours justifié dans les festivals généralistes européens – et encore plus visiblement cette année à Londres.

 

Au delà de cette sélection relativement défavorable, nous pouvons quand même en retirer un point positif : tous ces films vont pouvoir enfin être montrés au public britannique. Parmi les 35 films est asiatiques, on compte donc 16 du Japon, 7 d’Inde, 4 de Corée du Sud, 4 de Chine, 3 de Hong-Kong, 3 des Philippines, 2 d’Indonésie, 1 de Singapour, 1 de Thaïlande / Laos et 1 de Taiwan.

 

Pour les plus petits pays il s’agit de films de premiers réalisateurs, tandis que les sélections des poids lourds asiatiques contiennent quelques favoris des festivals, notamment :

–          Like Father, Like Son de Hirokazu Kore’eda (vainqueur du prix du jury à Cannes 2013) ;

–          A Touch of Sin de Jia Zhangke (vainqueur du meilleur scénario à Cannes 2013) ;

–          Ilo Ilo d’Anthony Chen (vainqueur de la Caméro d’or à Cannes 2013) ;

–          New World de Park Hoon-jung (présenté au festival du film policier de Beaune 2013);

–          So Young de Vicky Zhao (présenté au festival du film chinois en France 2013) ;

–          Thy Thomb de Brillante Mendoza (présenté au festival asiatique de Deauville 2013) ;

–          Rigor Mortis de Juno Mak (présenté au festival de Venise, puis Toronto 2013).

 

Les regards seront portés sur Like Father, Like Son qui est le seul film asiatique de la compétition, et qui a de grandes chances de remporter un prix. La razzia japonaise s’est également propagée dans les autres sections. Du côté du cinéma chinois, la présence de So Young semble surprendre, comédie/romance adolescente ayant eu un succès fulgurant au box office chinois. Ce choix semble être contrebalancé par le sérieux et complexe film de Jia Zhangke, A Touch of Sin – qui n’aura pas probablement pas les mêmes faveurs de la part du public britannique. A l’image de Vicky Zhao pour la Chine, une autre star/acteur pour Hong-Kong montre son premier film, le très attendu Rigor Mortis – produit par le maitre du cinéma d’horreur japonais, Takashi Shimizu (Tormented 3D, Ju-On).

 

Avec un peu de diversité, les Philippines sont représentées par le brillant Brillante Mendoza avec Thy Thomb, tandis que le seul film Singapourien remarqué de l’année, Ilo Ilo, continue sa tournée des festivals. L’Indonésie réussit à placer deux films, pas mal après la rétrospective du cinéma indonésien organisée un peu plus tôt par le Terracotta Far East Film Festival. Taiwan se faufile dans la sélection avec le nouveau film de Chang Tso-Chi (When Love Comes), A Time in Quchi. Enfin, si le film hongkongais Vara: a Blessing de Khyentse Norbu exprime son amour du cinéma indien, l’Inde n’est pas en reste, avec sept films, dont notamment Sniffer de Buddhadeb Dasgupta’s Sniffer et une version restaurée du film de 1948 Kalpana par Uday Shankar.

 

Bref, malgré tout, il s’agit d’une belle programmation, et une occasion de plus de (re)voir les favoris de l’année, et de découvrir de nouveaux talents prometteurs.

 

Pour ce qui est de la liste complète par pays, la voici :

 

CHINE

Four Ways to Die in My Hometown

So Young

A Touch of Sin

Trap Street

 

HONG-KONG

Bends

Rigor Mortis

Vara: a Blessing

 

INDE

Fandry

From Gulf to Gulf to Gulf

Jeevan Smriti

Kalpana

The Lunchbox

Siddharth

Sniffer

 

INDONESIE

Atambua 39º Celsius

One Day When the Rain Falls

 

JAPON

Between Regularity and Irregularity

C for Cias

Doron Coron

The Great Passage

Guided by Voices

Kick-Heart

Komaneko, Home Alone

Like Father, Like Son

La Maison de la radio

A Perfect Three

The Ravine of Goodbye

Silver Play

Slow Death

Tri

Why Don’t You Play in Hell?

Ya Private Sky

 

PHILIPPINES

Manila in the Claws of Light

Norte, the End of History

Thy Womb

 

SINGAPOUR

Ilo Ilo

 

COREE DU SUD

Lebanon Emotion

New World

Nobody’s Daughter Haewon

Our Sunhi

 

TAIWAN

A Time in Quchi

 

THAILANDE / LAOS

The Rocket

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X