Dragon Ball est de retour, mais pas de mauvais tour au programme, du moins on l’espère.

Depuis l’échec de Dragonball Evolution, adaptation au cinéma produite par Stephen Chow et 20th Century Fox de l’une des franchises les plus rentables de l’histoire, en 2009, aucune tentative n’avait été faite pour la réintroduire dans les salles sombres. Cela fait aussi 17 ans qu’un film de la franchise produit au Japon n’est pas sorti au cinéma.

Or, depuis juillet 2012, le créateur du manga, Akira Toriyama, a travaillé d’arrache pied pour créer un script puis (pour la première fois à un tel niveau) pour accompagner la production d’un nouveau film d’animation, Dragon Ball Z : Battle of Gods, qui sortira le 30 mars 2013 au Japon (sur IMDB on voit aussi déjà une date de prévue pour l’Argentine : le 16 mai). Le contexte du film est la période de dix années qui sépare la défaite de Kid Buu et le 28ème compétition internationale d’arts martiaux, plus précisément, pour les fans inconditionnels, entre les chapitres 517 et 518 du manga.

Le film est réalisé par Masahiro Hosoda, un habitué des séries d’animation : il a fait ses gammes avec Saint Seiya (rien que ça !) en 1988, puis a eu l’occasion de travailler sur des séries telles que Sailor Moon (1996) et plus récemment Digimon Xros Wars (2010). A l’appui au scénario on retrouve aussi  Yusuke Watanabe (Gantz, 20th Century Boys). On peut donc légitiment s’attendre à une réalisation d’excellente qualité.

Du côté production, c’est un comité assez impressionnant avec les différentes sociétés ayant contribué au succès de la franchise par le passé : Fox International Productions Japan, Shueisha, Fuji TV, Toei Animation, Bandai, et Namco Bandai Games. En bref, avec un tel soutien, le film a intérêt d’être à la hauteur de l’attente des fans.

En tout cas, d’un point de vue technique et visuel, c’est assuré : ce sera aussi le premier film japonais à être adapté et sorti pour le format IMAX, et seulement le sixième film asiatique, après Aftershock (2010), Beginning of the Great Revival (2011), Flying Swords of Dragon Gate (2011), Sector 7 (2011) et Dhoom 3 (2013).

Quant à l’histoire, on vous laisse vous faire une idée avec un synopsis fourni par Toei:

« L’histoire nous entraîne quelques années après la bataille contre Majin Boo. Birusu le dieu de la destruction, qui maintenait l’équilibre de l’univers, est sorti de son long sommeil. Apprenant qu’un Saiyan a battu Freeza (Freezer), Birusu (Bils) se lance à la recherche de Goku. Excité par un opposant aussi puissant, Sangoku ne tient pas compte des conseils du maître Kaio et défi le dieu de la destruction dans un combat.

Cependant, la force de Birusu est si puissante que le guerrier saiyan est rapidement vaincu. Est-ce que Goku et les autres sont vraiment en mesure de pouvoir arrêter le Dieu de la Destruction ? »

Vous pouvez aussi visionner la bande annonce en japonais sous-titrée en français ici : www.wat.tv/video/dragon-ball-bataille-dieux-5eh6t_2jud3_.html

En attendant la sortie du film en Europe, vous pouvez visionner le court métrage très impressionant produit par nos amis de K&K Productions qui ont essayé leur propre adaptation réelle (près de 5 millions de vues sur YouTube en deux mois): www.youtube.com/watch?v=Vx-E9pzOFPM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X