Tourné en 3D, la sonde spatiale Hayabusa est sans doute la plus célèbre du cinéma japonais. En effet c’est déjà le 4eme film sur le sujet en 2 ans !

Déjà en mai 2011 un documentaire était sortie sur le sujet, puis un premier film en octobre 2011, ensuite un deuxième film en février 2012 et voici qu’à peine un mois après « Hayabusa: Harukanaru Kikan« , voici que débarque sur les écrans « Okaeri Hayabusa / おかえり、はやぶさ « . Du coup on va peut être se retrouver avec 2 films au box office sur le même sujet, « Hayabusa: Harukanaru Kikan » étant pour le moment en 7eme position du top 10.

Si les deux films n’ont rien en commun et qu’ils peuvent être vu sans rapprochement, il y’a tout de même au casting une petite surprise puisqu’on retrouve Ken Watanabe à l’affiche de Hayabusa: Harukanaru Kikan et sa fille Anne Watanabe au casting du deuxième film : Okaeri Hayabusa . Les deux personnages n’ayant aucun lien (les noms sont de toutes façon différents dans les deux films)

On commence par la nouveauté :

Okaeri Hayabusa / おかえり、はやぶさ

Okaeri Hayabusa / Hayabusa: Harukanaru Kikan : deux films sur un même sujet en même temps275px Okaeri Hayabusa p1Okaeri Hayabusa / Hayabusa: Harukanaru Kikan : deux films sur un même sujet en même temps

Kento Ohashi (Tatsuya Fujiwara) est un jeune développeur pour le moteur à ion qui travaille dans l’équipe chargé de lancer le l’engin spatial Hayabusa dans l’Espace. Son père (Tomokazu Miura) Isao était le chef d’une sonde spatiale échoué précédemment nommée Nozomi. Maintenant, Kento poursuivre son rêve et celui de son père tout en découvrant des surprises inattendue qui viennent de cette odyssée.

Hayabusa: Harukanaru Kikan / はやぶさ 遥かなる帰還

Okaeri Hayabusa / Hayabusa: Harukanaru Kikan : deux films sur un même sujet en même temps275px Shouwakusei Tansaki Hayabusa p1Okaeri Hayabusa / Hayabusa: Harukanaru Kikan : deux films sur un même sujet en même temps

Cette fois on suit les sept années de vol du projet Hayabusa lancé en mai 2003. Après sept ans, Hayabusa retourne avec succès sur la Terre, ramenant des échantillons de l’astéroïde Itokawa 25143.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X