Il existe déjà, depuis 2006, un fond appelé Li Xianting Film Fund, crée par le fameux critique d’art Li Xianting, qui lève des fonds auprès d’artistes qui prospèrent outrageusement sur le marche international de l’art, qu’il avait supporte dans les années 1980-90. Le fond se présente comme une archive de films indépendants pour soutenir le travail de chercheurs et réalisateurs, publie un journal et met a disposition des bourses pour le développement, la production et la postproduction de nouveaux projets de films. Il co-présente également le Festival du Film Indépendant de Pékin et le Festival du Film Documentaire de Chine.

2010 : une année d’espoir pour l’aide au nouveau cinéma chinoisSongzhuangmuseuminterior 2010 : une année d’espoir pour l’aide au nouveau cinéma chinois

Par ailleurs, en marge du quatrième Asian Film Market du Festival International du Film de Pusan (Corée du Sud, 10-13 octobre 2010), un intervenant chinois a annonce la création en cours d’une bourse d’aide en provenance de fonds chinois.  Ce projet est le fait d’un professeur de la Beijing Film Academy (et consultant pour dGenerate, distributeurs de films chinois indépendants), Zhang Xianmin, et du directeur du China Independent Film Festival, qui ont commence le programme de récolte de fonds avec un donateur prive. Ce fond, lance officiellement lors du septième China Independent Film Festival in Nanjing (21-25 octobre 2010), s’appelle le « Chinese Independent Film Fund » et offrira entre 5 000 et 10 000 dollars à deux films de fictions et à deux documentaires. Zhang précise que « bien qu’il s’agisse d’un petit fond pour commencer » il espère que « cela puisse être une première étape fondatrice utile pour le cinéma indépendant en Chine ». Il espère que ce fond « va grandir, en même temps que l’économie chinoise, de façon à soutenir les réalisateurs asiatiques de films indépendants ». En effet, le fond n’est pas ferme aux investisseurs étrangers, tant qu’ils prévoient de tourner leur film en Chine. La date de soumission pour cette année était le 20 novembre 2010.

A l’occasion de l’American Film Market (3-10 novembre 2010), quatre sociétés asiatiques ont annonce leur union afin de faire émerger de nouveaux talents. Une nouvelle collaboration entre la Media Development Authority of Singapore (MDA) et la CJ Entertainment, ainsi que Bang Singapore et Asia Media & Technology Capital (AMTC), le 5 novembre, pour financer un ensemble de films hors Singapour sur cinq ans, pour un montant de 50 millions de dollars.

Sans compter les projets de fond qui n’ont pas encore été rendus publics, le cinéma chinois nouveau et indépendant a enfin trouve des aides pour se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X