LUFF 2020 : Masashi Yamamoto à l’honneur du Lausanne Underground Film & Music Festival

LUFF 2020 : Masashi Yamamoto à l’honneur du Lausanne Underground Film & Music FestivalWonderful Paradise 1 770x513
Dernière mise à jour:

Du 14 au 18 octobre 2020 se déroulera en Suisse le Lausanne Underground Film & Music Festival (LUFF), pour sa 19ème édition. Sur cinq jours, le festival abordera la scène underground au travers de nombreuses projections cinéma, et performances musicales, malgré les contraintes de la situation sanitaire actuelle.

Il y a quelques jours le LUFF dévoilait sa programmation, l’occasion de découvrir une belle présence pour le cinéma japonais. Le réalisateur Masashi Yamamoto (Robinson’s Garden, Junk Food…) sera en effet à l’honneur avec la projection en première mondiale de son nouveau film Wonderful Paradise, ainsi que la diffusion d’une rétrospective de quelques œuvres qui ont marquées sa carrière. Les festivaliers pourront ainsi (re)découvrir Saint Terrorism (1980), Robinson’s Garden (1987) et Junk Food (1997). Le réalisateur devrait d’ailleurs être présent au festival pour présenter ses films.

En plus de cela, le LUFF proposera dans sa sélection Japanese 8mm Madness de se pencher sur la collection Hachimiri Madness – Japanese Indies from the Punk Years qui avait été mise sur pies par le Pia Film Festival, Berlin International Film Festival et le Hong Kong International Film Festival en 2016. Cette collection comportait onze courts et longs métrages japonais tournés en Super 8 entre les années 70 et 80. Ces œuvres pour la plupart inaccessibles ailleurs avaient été restaurées en 2K afin de leur donner une nouvelle jeunesse et offrir un regard sur des jeunes cinéastes japonais encore en pleines expérimentations. On trouve parmi eux, par exemple, Sono Sion. Le festival suisse ne pourra pas projeter l’intégralité de la collection, mais proposera tout de même six œuvres : A Man’s Flower Road (Sono Sion, 1987), High School Terror (Tezuka Makoto, 1979), Tokyo Cabbageman K (Ogata Akira, 1984), The Adventure of Denchu-Kozo (Shinya Tsukamoto, 1988), Isolation of 1/880000 (Sogo « Gakuryu » Ishii, 1977) et Happiness Avenue (Hirano Katsuyuki, 1986).

Pour le reste de la programmation non-asiatique, vous pouvez la retrouver sur le site du LUFF 2020.

Rendez-vous donc à Lausanne du 14 au 18 octobre pour celles et ceux qui en auront l’occasion (la billetterie sera bientôt en ligne) ou sur Ciné Asie pour une série d’articles consacrés à ces films la semaine du festival !

LUFF 2020 : Masashi Yamamoto à l’honneur du Lausanne Underground Film & Music FestivalLUFF2020 poster web