Vous aimez notre nouveau site, pour nous aider c'est ICI via tipeee & à partir de 1€ seulement (sans abonnement ou engagement)

Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki au cinéma le 23 janvier

Joyeux Anniversaire Lupin

Le Château de Cagliostro
Release Date
23/01/2019

Fan d’Hayao Miyazaki vous avez rendez vous en 2019 pour les 40 ans du film Le Château de Cagliostro et pour le (re)découvrir avec cette fois l’avantage de pouvoir le faire sur grand écran.

Déjà disponible en vidéo, c’est la première fois que le film sera disponible au cinéma. Une occasion unique de voir le film sous ce format.

Synopsis :
Le célèbre Lupin dévalise un casino mais s’aperçoit que les billets volés sont des faux. En compagnie de son acolyte Jingen, Lupin enquête sur cette fausse monnaie qui le conduit au château de Cagliostro. Ils apprennent alors qu’une princesse, enfermée dans le château, détiendrait la clé d’un fabuleux trésor…

Sortie en 1979, Le Château de Cagliostro est la première réalisation sur un film de cinéma pour Hayao Miyazaki, ayant déjà travaillé sur des séries TV et des films pour la Toei, le film marque clairement un tournant dans la carrière du réalisateur.

Miyazaki met en place un système de création. Il s’entoure de personnes de confiance, Ohtsuka pour la direction de l’animation, une dizaine d’animateurs clés dont Tomanaga. Cette complicité collective permet a Miyazaki de contrôler tout le travail de ses collaborateurs, tout en terminant le storyboard en cours de tournage. Un travail absolument colossal !

Le film est daté pour décembre 1979. La préproduction commence en mai 1979, la réalisation en juillet, le film se termine en novembre. Le Château de Cagliostro est créé en sept mois, ce qui est absolument miraculeux, et peut sortir comme prévu en décembre.

Si Le Château de Cagliostro reste en France inédit en salle, il a connu plusieurs éditions vidéo avec plusieurs titres Vidocq contre Gagliostro (en 1981 et 1992), Le Château de Cagliostro (1996), Edgar de la Cambriole dans le château de Cagliostro (2011)…Et puisqu’en France on aimait jouer aussi avec les doublages, Edgar s’est aussi appelé Wolf pour la version sortie en 1996 (et donc Vidocq en 1981 et 1992)

À sa première sortie en 1979 au Japon, le film n’a pas couvert son investissement (350 Millions de yen de recettes pour un budget de 500 millions). La ressortie salle en 2004 a remboursé le coût de production. Par contre, le film connaît un succès critique indéniable auprès des fans du cinéma d’animation. Il est nommé pendant plusieurs années meilleur film d’animation par les lecteurs de la revue Animage, et ne sera détrôné qu’en 1984 par Nausicäa.

Voici l’équipe du film :

Titre original : Rupan sansei: Kariosutoro no shiro
Réalisateur : Hayao Miyazaki
Production : TMS ENTERTAINMENT CO. LTD.
En association avec TELECOM ANIMATION FILM CO.-LTD.
Producteur : Tetsuo Katayama
Producteur exécutif : Yutaka Fujioka
Scénario : Hayao Miyazaki, Haruya Yamazaki
d’après la série de manga Lupin III de Monkey Punch
Musique : Yuji Ohno

Photographie : Hirokata Takahashi
Animation : Yasuo Ohtsuka
Montage : Masatoshi Tsurubuchi
Format image : 1.85, couleurs
Format son : VOSTFR – 5.1 ; VF – 2.0
Langue originale : japonais
Année : 1979
Nationalité : Japon
Durée : 100 min

Evidemment on vous conseille la VOSTFR, comme toujours, celle-ci étant la seule à avoir un son 5.1

Evidemment, il est impossible de ne pas parler du créateur du personnage : Monkey Punch (Kazuhiko Katō). Le créateur a d’ailleurs pris ses distances avec le film puisqu’il déclara que le film était bien un film de Miyazaki et que cela n’avait rien à voir avec sa création :

J’ai eu l’occasion de rencontrer Hayao Miyazakiqu’une fois dans ma vie. Ce jour-là, j’ai vu toutesces photos de châteaux épinglés sur les murs du studio. Je me suis dit : « Tiens, l’action de ce film se déroulera dans un château… ». Mais ensuite, j’ai fait entièrement confiance à Hayao Miyazaki pour réaliser le film. Quand le film fut terminé et que j’ai pu le voir, j’ai trouvé que c’était quand même un peu gamin. C’était une histoire simple et très basique. Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais fait quelque chose de plus adulte quand même. En fait, ce film est vraiment ancré dans l’univers de Miyazaki. Mais après tout, c’est aussi bien comme ça. Mais ce film n’a rien à voir avec ma création.

Ceci étant, l’occasion est trop belle pour la rater et ne pas découvrir ce personnage de Lupin III si vous ne l’avez pas encore fait.

Extrêmement populaire au Japon depuis 5o ans. Il compte À ce jour, 5 séries tv narrent ses aventures :
La première compte 23 épisodes et a été diffusée au Japon entre octobre 1971 et mars 1972. Deux épisodes seront réalisés par Miyazaki ( le numéro 145 Albatros, les ailes de la mort et le numéro 155, Adieu, Lupin, bien aimé ).
La seconde compte 155 épisodes et a été diffusée entre octobre 1977 et octobre 1980.

La France diffusera 54 épisodes sur Fr3 en 1985 sous le titre, Edgar, le gentleman cambrioleur. Pour des problèmes d’utilisation du nom avec les ayant-droits de Maurice Leblanc, Lupin selon les époques et les pays change de nom : Vidocq, Edgar, Wolf… pour redevenir aujourd’hui Lupin.

La troisième compte 50 épisodes de mars 1984 à septembre 1985.

La quatrième série produite en 2015 se passe en Italie et est réalisée par Kazuhide Tomanaga, l’animateur clé du Château de Cagliostro.

Il est facile de se repérer dans les différentes séries grâce à la couleur de la veste de Lupin : verte pour la première, rouge pour la seconde, rose pour la troisième, bleue pour la quatrième…

En 2018, l’action de la cinquième série de 26 épisodes se déroule en France.

Pour ce qui est de ce film en particulier, on espère voir de nombreuses salles le diffuser, le nom de Hayao Miyazaki etant un argument non négligeable pour la promotion de ce dernier, bien qu’il ait 40 ans.

Pour ceux qui iraient voir le film en v.O voici les voix japonaises :

  • Yasuo Yamada : Arsène Lupin III
  • Eiko Masuyama (en) : Fujiko Mine
  • Kiyoshi Kobayashi (en) : Daisuke Jigen
  • Makio Inoue : Goemon Ishikawa XIII
  • Gorō Naya : Koichi Zenigata
  • Sumi Shimamoto : Clarisse de Cagliostro
  • Taro Ishida : le comte de Cagliostro
  • Ichirō Nagai : Jodor, le serviteur du comte
  • Kōhei Miyauchi : le jardinier

Et la version française a de son coté connu de très nombreuse versions dont celle avec l’immense Roger Carel :

1983 (Adès Vidéo)1996 (Manga Entertainment)2005 (IDP)
Lupin IIIPhilippe Ogouz
Vidocq
Yann Le Madic
Wolf
Philippe Ogouz
Edgar de la Cambriole
JigenGérard Hernandez
Laficelle
Christian VisinePhilippe Peythieu
ClarisseCéline Monsarrat
Delphina
Léa GabrielleAgnès Gribe
Le comteRoger CarelMichel TureauJacques Frantz
FujikoBéatrice Delfe
Barbara
Sandrine FougèreCatherine Lafond
Magali
ZenigataJacques Ferrière
inspecteur Lapoulaille
Hervé CaradecPatrick Messe
Gaston Lacogne
GoemonPersonnage coupé au montage5Michel TureauJean Barney
JodorPhilippe DumatHervé CaradecMichel Clainchy
AutresGeorges Aubert (le jardinier)
Pierre Garin (le capitaine)
Claude Dasset (le faussaire)
Louis Arbessier (le prêtre)
Henri Lambert (le jardinier)

Nous n’avons pas encore tous les détails, mais dès qu’on en sait plus, vous le saurez évidemment.

Voici la bande annonce française réalisée à l’époque de la sortie chez Kaze :

Plus d'articles
Ichimei : Nouveau Teaser du prochain film de Takashi Miike présenté à Cannes

Le Château de Cagliostro de Hayao Miyazaki au cinéma le 23 janvier