La suite du Godzilla de Netflix se dévoile

Last updated:

Prévu pour le 18 mai au Japon, le deuxième film de la trilogie Netflix, Godzilla: Kessen Kidō Zōshoku Toshi (Godzilla: City on the Edge of Battle).

Le premier film est déjà disponible depuis janvier chez nous et pour faire comprendre aux spectateur de Netflix qu’il s’agit d’une trilogie, celui-ci a été sous-titré « Partie 1- Episode 1 ».

Un synopsis pour ce deuxième épisode a aussi été révélé :

À l’aube du XXIe siècle, une grande partie de l’humanité était morte, ayant été foulée aux pieds par un nouveau maître, Godzilla. Un petit nombre parmi l’humanité a pris les étoiles dans un vaisseau spatial appelé l’Aratrum à la recherche de «la terre promise», la planète Tau-e qui pourrait soutenir la vie humaine. Mais le plan de migration échoue, et les restes de la race humaine décident de retourner sur Terre. Mais les distorsions dans l’espace-temps et la distance parcourue signifient que l’humanité retourne à une Terre complètement changée quelque 20 000 ans plus tard. Les rapatriés, dirigés par le héros Haruo, se préparent à mener le combat à Godzilla sur la base d’une stratégie qui a été mise en place il y a 20 ans. Réalisés avec l’aide de deux espèces exotiques, l’Exif et le Bilusaludo, les humains parviennent à vaincre Godzilla dans une bataille coûteuse à la mort.
Mais la victoire est de courte durée. S’élevant depuis les profondeurs de la planète, une nouvelle race de monstres, surnommée «Terre de Godzilla». Évoluant depuis 20 000 ans, la créature culmine à 300 mètres, pèse plus de 100 000 tonnes et exerce un pouvoir si destructeur que Haruo et sa compagnie n’ont d’autre choix que courir pour leur vie.

Venant à la rescousse de Haruo, cependant, Miana est membre d’une tribu aborigène appelée Houtua. Ce sont les premiers humanoïdes que les rapatriés ont rencontrés. Pourraient-ils descendre des humains? « Notre dieu tribal a été détruit par Godzilla. Tout ce qui nous reste sont ces œufs. Quiconque a essayé de se battre ou de lui résister a été noyé dans le feu », disent les tribus à Haruo, qui répond:« C’est notre dernier espoir de récupérer notre maison ».

Pendant ce temps, le commandant de Bilusaludo, Galu-gu, est ravi de découvrir que les pointes de flèches de la tribu Houtua sont faites d’un nanométal ou d’un métal autosuffisant. Il a été développé au 21ème siècle comme une arme de tueur « anti-Godzilla » déployée lors de leur bataille décisive au pied du mont. Fuji, mais avait été détruit avant qu’il puisse être activé sous la forme d’un « Mecha-Godzilla. » Le nanométal était sa substance de base, et la preuve que l’usine de fabrication peut encore être utilisée.

Pas de date de diffusion pour le moment sur Netflix.

Plus d'articles
My Darling is a Foreigner en DVD avec sous-titre anglais pour octobre

La suite du Godzilla de Netflix se dévoile