Pour tout ceux qui seront sur Paris du 13 au 17 décembre 2017, nous vous conseillons vivement d’aller faire un tour au 15e carrefour du cinéma d’animation au Forum des images à Paris.

Cette année encore, une programmation de qualité et une belle liste d’invitée.

Avant de parler des films on va parler des invités et surtout d’un en particulier : Keiichi Hara

En effet, le réalisateur japonais est l’invité d’honneur de cette édition.

Acclamé pour ses adaptations au cinéma de la série à succès Crayon Shin-chan, Keiichi Hara est également l’auteur d’Un été avec Coo (2007) et de Colorful (2010) qui ont reçu de nombreux prix. En 2013, il se lance dans la réalisation en prises de vue réelles avant de revenir à l’animation avec le splendide Miss Hokusai en 2015.

Tous les autres invités sont à voir sur le site du festival

On passe maintenant aux films. En plus de ceux de Keiichi Hara, le Japon sera bien sûr très présent avec du culte : Nausicaä de la vallée du vent, premier grand succès d’Hayao Miyazaki ; Souvenirs goutte à goutte d’Isao Takahata, coutumier des soubresauts de la cellule familiale qu’il ausculte avec douceur ; et Tokyo Godfathers, troisième long métrage émouvant du regretté Satoshi Kon.

En plus, comme dans de nombreux festivals, le Carrefour du cinéma d’animation ne déroge pas à la règle et de l’inédit sera de la partie : Trois avant-premières sont au programme. Après Lou et l’île aux sirènes, le génial et prolixe Masaaki Yuasa signe Night is Short, Walk on Girl. A Silent Voice est un film poignant sur la différence et le harcèlement. Enfin, Fireworks, adaptation d’un téléfilm de Shunji Iwai (Hana et Alice mènent l’enquête) par l’équipe de Your Name, clôture en beauté le festival.

Si vous n’avez pas la possibilité de voir une de ces séances, vous pouvez tout de même faire un tour à l’exposition gratuite « Exposition The Art of Anime », il suffit juste d’aller retirer un billet (gratuit donc) en caisse. Au programme de cette dernière, une exposition retraçant les évolutions de l’animation japonaise dans la deuxième moitié du XXe siècle, à travers un panorama exceptionnel de dessins originaux provenant des séries Albator, Dragon Ball Z, Astro, Les Chevaliers du zodiaque, ou encore Sailor Moon.

Pour ce qui est des séances et des reservations, on vous conseille d’aller sur le site du Festival

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout le programme du 15e Carrefour du cinéma d'animation (13 au 17 décembre) à Paris