Outrage Coda n’est pas le seul film inédit en France de Takeshi Kitano disponible sur e-cinema.com.

En effet, si c’est bien ce dernier qui est mit en avant partout, il ne faudrait pas oublier un autre de ses films, datant lui non pas de cette année mais de 2015 : Ryuzo and his seven henchmen, aussi sur le milieu des yakuzas, mais coté comédie cette fois.

Ryuzo and his seven henchmen de Takeshi Kitano disponible sur e-cinema.comRyuzo And The Seven Henchmen p2ryuzo and his seven henchmen de takeshi kitano disponible sur e-cinema.com

Synopsis :
Il fut un temps où les Yakuzas avaient une éthique et un sens de l’honneur mais aujourd’hui les anciens ne sont plus considérés par personne. Ryuzo, un vieux Yakuza à la retraite, s’en rend compte à ses dépends lorsqu’un jeune gangster l’escroque par téléphone. Outré de ce manque de respect, il décide de réunir sa vieille équipe pour aller apprendre les bonnes manières à la jeune génération.

Vu l’histoire de Ryuzo and his seven henchmen, le casting est constitué d’acteurs ayant un certain age et pour le coup ayant une grande expérience du cinéma. Le casting est un résumé du cinéma japonais des 60 dernières années.

Ryuzo and his seven henchmen de Takeshi Kitano disponible sur e-cinema.comryuzo1ryuzo and his seven henchmen de takeshi kitano disponible sur e-cinema.com

Dans le rôle principale de Ryuzo, on retrouve l’acteur Tatsuya Fuji dans le rôle de , celui-ci ayant débuté sa carrière en 1964 dans Black Sun et que vous connaissez sans doute pour avoir eu le rôle principal dans le film de Nagisa Oshima, L’Empire des sens. Si celui-ci s’est fait plus discret a la fin des années 80, vous l’avez peut-être aussi vu dans Jellyfish de Kiyoshi Kurosawa et vous le verrez à partir du 10 janvier 2018 en salle française dans le film Vers la lumière de Naomi Kawase.

En plus, de Tatsuya Fuji, nous avons aussi Masaomi Kondo, dans le rôle de Masa, lui aussi ayant débuté sa carrière à la même période avec le film Yakuza Outpost et surtout la même année, Le Pornographe (Introduction à l’anthropologie) de Shōhei Imamura. Si celui-ci a une filmographie plus courte, ce n’est pas la première fois qu’il tourne avec Tatsuya Fuji puisqu’ils se sont croisés sur les plateaux de Takashi Miike en 2003 pour The Man in White.

Dans le reste du casting nous avons Akira Nakao, que vous avez peut-être déjà vu si vous êtes fan de Godzilla, celui-ci ayant tourné dans de très nombreux films de la licence : Godzilla vs. Mechagodzilla (1993), Godzilla vs. Space Godzilla (1994), Godzilla vs. Destroyer (1995), Godzilla X Mechagodzilla en 2002, Godzilla: Tokyo S.O.S. (2003) et enfin Godzilla: Final Wars (2004). Ce n’est pas le premier film de Takeshi Kitano qu’il fait puisqu’il était déjà à l’affiche de Achille et la tortue et Outrage Beyond.

On continue avec Toru Shinagawa, qui bien que né en 1935, n’a débuté sa carrière au cinéma qu’avec Dark Water de Hideo Nakata en 2002, celui-ci étant plus habitué des Drama, dont il fréquente les plateaux depuis 1997. Ensuite nous avons Ben Hiura (Zatoichi de Kitano, Alien vs. Ninja), Yoshizumi Ito (Kaiji 2), Ken Yoshizawa (Violent Cop) et enfin Akira Onodera (Partners: The Movie )

Le film est visible immédiatement sur le site e-cinema.com : https://www.e-cinema.com/film/ryuzo-and-his-seven-henchmen, pour 3.99€ en séance unique ou 5.99€ pour 1 mois si vous prenez le pass illimité (et vous pourrez voir en plus Outrage Coda).

2 Réponses

  1. rwin

    Pour qui a aimé les films de yakuzas de Kitano, le voir déconstruire à ce point son propre cinéma a quelque chose de jubilatoire. Quelle tristesse que ce film ne soit pas visible sur un vrai écran de cinéma.

    Répondre
  2. Ataragon

    Une véritable réussite, c’est aussi la question des personnes à la retraite et leur place dans la société, un film touchant et humain, à quand pour une sortie en blu-ray en France ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ryuzo and his seven henchmen de Takeshi Kitano disponible sur e-cinema.com