Grosse affluence dans les salles ce week-end en Chine. Pas moins de 5 films étaient en compétition dont The Foreigner, thriller américain de Martin Campbell (Casino Royale) avec un Jackie Chan méconnaissable.

C’est la comédie chinoise Never Say Die qui a emporté l’adhésion du grand public avec un énorme 45M$ en deux jours. C’est la suite du succès Goodbye Mr Loser qui avait réalisé près de 230M$ au box-office en 2015.

A la seconde position, on trouve The Foreigner avec un solide 22M$ en deux jours. Si le film fait un bon démarrage, il faut admettre que pour un Jackie Chan, c’est plutôt moyen. En début d’année, sa comédie d’action et d’aventure Kung Fu Yoga avait réalisé près de 140M$ pour son premier jour d’exploitation !

Néanmoins, plusieurs raisons peuvent expliquer le score de The Foreigner. D’abord, le genre dans lequel il appartient, un thriller mêlant drame et politique teinté d’action brutal, est destiné à un public adulte. Par exemple, Police Story Lockdown, autre thriller avec un Jackie Chan « sérieux », est le plus bas score de la superstar en Chine avec 86M$ tout de même au compteur.

De plus, la production d’initiative américaine, mettant en vedette un Jackie Chan vieilli, rouillé et amoché, ne semble pas intéresser la jeunesse d’une « Chine qui monte » qui de toute manière préfère des héros en forme dans des productions d’actions ultra spectaculaires.

De plus, ce week-end a été le début du « Chinese Golden Week », soit le début des vacances nationales qui durent 7 jours. Au cours des dernières années, les multiplex chinois ont enregistré des records d’affluences. En réponse, la Chine bloque les films Hollywoodien pendant les vacances, pour mettre l’accent uniquement sur les productions chinoises. Si la production américaine, The Foreigner a pu sortir, c’est uniquement parce que Jackie Chan a co-produit le film via sa société Sparkle Roll. En d’autres termes, le film est vu là-bas, comme une curiosité outre-atlantique avec « leur héros local ». Doté d’un budget de 35M$, The Foreigner est destiné avant tout au public occidental (le film sort 13 octobre aux USA et le 8 novembre en France) et déjà remboursé à l’heure où vous lirez ses lignes.

A la troisième place, on retrouve le Donnie Yen / Andy Lau, Chasing The Dragon avec 14M$ en deux jours. Là encore un thriller avec un rôle inhabituelle pour Donnie Yen en chef de triade implacable. Néanmoins, le score correspond à la moyenne des films de Donnie Yen (en dehors de Ip Man 3 et xXx3) et Andy Lau (en dehors de la trilogie From Vegas to Macau). Donc prévisible.

Le très grand perdant n’est autre que Sky hunter, une sorte de « Top Gun » chinois avec l’actrice Fan Bingbing en tête d’affiche. Sortie un jour plutôt (le 29 septembre), le film totalise en 3 jours, seulement 13M$. Un score qui remet totalement en cause la vision fantasmée des analystes occidentaux qui sous-entendent que le succès colossal de Wolf Warrior 2 n’est dû qu’à sa vision propagandiste.

Avec un budget et des intentions plus modestes, la comédie chinoise City of Rock se retrouve à la 5e place avec 10M$ en trois jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Grosse affluence aux box-office chinois ce week-end !