Interview : Leon Chiro, profession cosplayerleon chiro

Interview : Leon Chiro, profession cosplayer

Arpentant les méandres de la convention du Singapore Toy, Game & Comic Convention c’est sur les coups de 16 heures, que nous nous retrouvons pour un interview peu commun pour moi. Pour la première fois, je vais avoir du temps pour bavarder avec un professionnel du cosplay. Dans le jargon un cosplayer. Assez peu relayé dans les médias, certains cosplayers sont adulés par des milliers de fans que ce soient sur Facebook ou bien Instagram, et les suivent dans leur métamorphose artistiques pour donner vie à des personnages de mangas ou de jeux vidéos. Arrivé d’un pas décidé, Leon Chiro interprétant Gladio de Final Fantasy XV , très à l’aise dans le jeu des questions réponses, nous parle sans langue de bois, de ce qu’il implique d’être professionnel cosplayer.

‘’Tout d’abord, c’est depuis 2015 que je suis devenu véritablement professionnel dans le cosplay. Au début c’était simplement une passion comme une expression artistique.’’ De cette expression à des heures de travail acharné pour aboutir à la perfection, lorsque Leon Chiro est devenu professionnel, il nous explique : ‘’Maintenant je travaille comme un influencer pour différentes compagnies, et de marques à travers le monde. Mais attention, interpréter un rôle n’est pas suffisant pour être professionnel. La personnalité du cosplayer est une donnée essentielle à sa réussite dans ce milieu. Les fans ne vont pas juste nous voir car notre performance est excellente mais aussi, ils aiment celui ou celle qui la joue.’’ Leon Chiro nous rappelle que sans sa base de fans notamment sur les réseaux sociaux il ne serait pas là où il en est. Quand on lui évoque que le cosplay pour les meilleurs d’entre eux peut être une porte d’entrée pour percer dans le cinéma. Il nous sourit et rajoute : ‘’Le cinéma devrait se pencher de plus en plus sur les cosplayers. Avec tous les Live Action movies, produits récemment, les maisons de production devraient être plus attentif au public. »

Interview : Leon Chiro, profession cosplayerIMG 20170909 162257 1 225x300

Se détournant d’un pure point de vue artistique, Leon, nous parle aussi d’une certaine réalité économique : ‘’Si les production télévisées où les productions de cinémas ont la possibilité de nous recruter je pense qu’ils le feront. En tant que professionnel cosplayer, nous connaissons parfaitement le rôle, les techniques de maquillage, les costumes etc… C’est un véritable atout si certaines ont des budgets limités.’’

Interrogé sur l’échec de Death Note par Netflix dont on a fait une critique récemment, Leon Chiro nous livre une vision brute du problème : ‘’Death Note par n’est pas un si mauvais film mais la plus grosse erreur fut de s’écarter trop du manga et via le jeux des réseaux sociaux que les fans alimentent, ça a fini par tuer le film. L’industrie cinématographique devrait écouter plus le web. Arrêtons de ne faire que des films d’inspiration mais des œuvres qui relatent la vision originale. Internet est devenu comme une guillotine. Cela peut tout couper si on ne donne pas ce qu’il faut aux fans ! ’’

Concernant le changement d’attitudes de la masse par rapport à ceux qui font du cosplay, Leon a juste eu envie de nous donner une réponse directe :  »les gens qui font du cosplay ont bien plus de joie que ceux qui ne font de critiquer. Le plus important c’est d’être heureux et d’avancer dans sa vie.’’

Interview : Leon Chiro, profession cosplayerleon chiro 300x245Commencé le cosplay en 2011 puis devenu professionnel en 2015, ce fan de Leonardo DiCaprio dans des films tels que Inception, un ‘’Brain Fuck Movie’’selon lui, il reste cependant fasciné par Gatsby Le Magnifique qui reste son film préféré celui qui a changé sa façon de voir la vie. Leon est heureux de son sort et il le transmet aux fans au quotidien, une personnalité qui respire la joie de vivre.