La VOD rattrape le DVD5375 770x374la vod rattrape le dvd

La VOD rattrape le DVD

Alors que les supports physiques continuent inlassablement à chuter, les supports numériques (VOD, et (téléchargement définitif) eux font la fête et pourraient rapidement passer en tête.

Il faut tout de même distinguer trois modes de consommation. En 2016, 7% des internautes ont déjà achetés (EST : téléchargement définitif) une vidéo à la demande, alors qu’ils n’étaient que 3% en 2015. Encore épisodique, puisqu’il s’agit en moyenne d’une vidéo tous les trois mois, cette pratique n’en est pas moins en augmentation. Ces achats se font majoritairement sur un téléviseur, puis ensuite l’ordinateur, boosté en particulier par les dessins animés.

La VOD rattrape le DVDQ1video17004la vod rattrape le dvd

Coté location, on connait une légère baisse avec 1 personne sur 6 qui ont déjà loué une VOD contre 1 sur 5 en 2015. Si on se penche sur la SVOD avec des services comme ou , la consommation est stable par rapport à 2015 avec 13%, mais l’utilisation est plus régulière que la VOD.

Au total le marché dématérialisé représente un chiffre proche de 100 millions d’euros, qui se rapproche donc de plus en plus de celui du physique qui avec 16.7% de repli tourne à 126.17 millions d’euros.

De notre coté on continue de soutenir les acteurs de la VOD ou SVOD, vous pouvez d’ailleurs voir notre tableau comparatif des meilleurs services.

source

Critique : Miraï, ma petite soeur de Mamoru Hosoda