Critique : Guilty Akuma to Keiyakushita Onna800px the guilty akuma to keiyaku shita onna p2 770x503Guilty Akuma to Keiyakushita Onna

Critique : Guilty Akuma to Keiyakushita Onna

Note des lecteurs0 Note0
4.5

« Guilty Akuma to Keiyakushita Onna », ce nom ne vous dira peut être rien car ce drama n’est pas bien connu par chez nous; par contre le casting, vous parlera sûrement car on retrouve à l’affiche Kanno Miho (« Watashitachi no Kyokasho », « Kiina »), Tamaki Hiroshi (« Nodame Cantabile », « Love Shuffle ») et Kichise Michiko (« Bloody Monday », « Hagane no Onna »); et oui rien que cela!

Dés les premières secondes de ce drama, on est entraîné dans l’ambiance si particulière qui en émane grâce à la présence de la musique « Guilty » du groupe « The New Classics », et par le vol d’un corbeau, ce qui à mon avis symbolisent directement les thèmes phares qui sont la culpabilité et la vengeance.

Dans chaque épisode on peut entendre dans l’opening la voix d’un des personnages nous dire : « Seuls les êtres humains ont des états d’âme. Le démon n’a pas la moindre conscience de l’existence du mal. Guilty ». Nous voila ainsi plongé dans l’atmosphère de ce drama.

Nogami Meiko (Kanno Miho) travaille dans un salon de toilettage; sous ses airs de jeune fille sans doute banale aux premiers abords, elle n’a qu’une idée derrière la tête : se venger! Effectivement par le passé, alors qu’elle n’avait que 19ans, elle fut accusé à tort du meurtre de son beau frère et de son neveu (ce qui entraîna le suicide de sa sœur). La jeune fille, brisée, va tout faire pour retrouver les vrais coupables et les faire payer pour ces années perdues en prison.

Mashima Takuro (Tamaki Hiroshi) est un détective de la division des enquêtes criminelles qui mène une enquête sur la disparition de son collègue Miwa Shuhei (Moro Morooka). Il n’est pas apprécié de ces collègues, il est assez marginal et solitaire ce qui ne plaît vraiment pas à sa partenaire et ex-compagne Enomoto Mari (Kichise Michiko), qui fera de son mieux pour l’aider à reprendre pied.

Un jour alors que Mashima Takuro mène son enquête, il croise le chemin de Nogami Meiko et va l’aider à récupérer le chien qui lui a échappé. C’est ainsi que se rencontre pour la première fois les deux personnages principaux. On sent que très vite un lien fort les unira, malgré certains secrets. Dans le même temps, la police est amenée à enquêter sur une vague de suicides bien mystérieuse.

Ce drama est porté par une réalisation parfaite qui est appuyé par une OST qui nous entraîne encore plus dans l’ambiance et l’atmosphère qui se dégage de « Guilty Akuma to Keiyakushita Onna ». Il y a un vrai lien entre « l’image » et le « son », ce qui rend le tout encore plus captivant. (Au passage j’ai trouvé le ending vraiment bien fait, et qu’il reflète parfaitement l’ambiance de ce drama).

Le jeu d’acteur est vraiment bon et prenant, en même temps vu le casting ce n’est pas vraiment étonnant. L’intrigue est très intéressante, et vraiment bien montée. De nombreux rebondissements au fil des épisodes nous tiennent en haleine. D’ailleurs, ici, l’intrigue joue beaucoup sur la frontière entre le bien et le mal. Cela nous entraîne à ne pas savoir si l’on doit supporter ou détester ces personnages, car ils ne sont ni tout noirs, ni tout blancs. Leurs personnalités sont vraiment complexes et c’est un autre point fort de ce drama.

Bien que nous ressentons un air de romance, cela n’a rien d’exagéré, et apporte vraiment un plus à cette série. Malgré les sentiments des deux personnages, on comprend bien que « leurs histoires » est quasiment impossible, car il est dur de faire confiance lorsque l’on a déjà été trahi par la passé.

On se demande tout le long jusqu’où peut aller cette jeune femme pour se venger, et comment notre petit inspecteur va se sortir de tout ces problèmes. Mais aussi comment ils peuvent arriver à reprendre une vie normal après les drames arrivés dans leurs passés.

Le seul point négatif du drama est le sur jeu de certains personnages comme le journaliste. Il est habituel dans un drama d’en voir, mais ici j’ai trouvé que c’était vraiment exagéré.

Si vous aimez les enquêtes policières bien sombres et mystérieuses, et les histoires de vengeance, vous trouverez votre bonheur ici. Pour les autres, laissez vous tenter car « Guilty Akuma to Keiyakushita Onna » sait surprendre et vaut le détour.

Enfin vous l’aurez compris, pour moi c’est une grande et agréable surprise, et un vrai coup de cœur, qui m’a captivé et que j’ai dévoré! Il sort, à mon avis, vraiment du lot des jdramas.

Résultat audience :

Episode Date Score (Région Kanto)
01 10/12/2010 15.4%
02 10/19/2010 12.6%
03 10/26/2010 10.8%
04 11/02/2010 14.7%
05 11/09/2010 11.3%
06 11/16/2010 11.3%
07 11/23/2010 13.3%
08 11/30/2010 10.8%
09 12/07/2010 10.9%
10 12/14/2010 12.1%
11 12/21/2010 12.0%
Average 12.3%
Source: Video Research, Ltd.

Godzilla II - Roi des Monstres au cinéma le 29 mai