4.5

Critique : Stoker de Park Chan Wook

Le premier film tourné aux États-Unis par le réalisateur sud-corréen Park Chan Wook aurait pu, à l’instar du Dernier rempart de son compatriote Kim Jee Woon, être un complet ratage en bonne et due forme, mais h...

Après la séance spécial Stoker

Malgré les débuts épineux dans le milieu cinématographique, le réalisateur sud coréen s’impose sur la scène internationale avec Joint Security Area (2000), adaptation politique de l’œuvre DMZ. Mais Park Chan Wo...