Toujours prévu pour cette fin d’année, le Playstation VR semble enfin donner une utilité aux manettes Playsation Move (il serait temps).

Durant notre (court) test, nous avons eu le plaisir de jouer à deux jeux : Drive Club VR et London Heast

Mais avant tout, il faut s’équiper. Un casque et 2 Playsation Move….et c’est partie. L’utilisation est simple et Sony a eu la bonne idée de ne pas mettre de casque intégré, ce qui nous permet quand même d’avoir une certaine « interaction » avec le monde extérieur…il sera toujours temps d’ajouter un casque en plus pour tout ceux qui ne veulent plus rien à voir avec le monde réel (attention quand même à bien manger hein).

On commence notre balade avec London Heast sorte de Time Crisis de la belle époque.

Premier constat, l’utilisation est aussi simple qu’un jeu Wii et tout le monde ou presque peut jouer à ce jeu tellement il est simple. En effet, dans un premier temps on se retrouve dans une voiture ou la seule chose qu’on doit faire c’est tirer, regarder partout et recharger son pistolet…

Niveau graphisme, autant le dire tout de suite (et c’est normal), ce n’est pas exceptionnel. On découvre surtout les possibilités du système pour un jeu de shoot comme celui-ci et l’expérience. Sur ce dernier point justement c’est réussi, la prise en main de l’arme est simple, le changement des cartouches (en pression sur les 2 PS Move) est tout aussi simple et on se croirait presque dans la voiture, on peut prendre une canette qui traîne (manque plus de pouvoir sentir le liquide couler), ouvrir une porte et regarder par derrière…une vrai réussite. J’avoue ne pas avoir fait suffisamment le jeu pour savoir si on nous proposait autre chose que ce « rail ». Mais les sensations sont là et on arrive très simplement à tirer sur tout ce qui bouge à l’extérieur de la voiture.

On continu notre balade avec Drive Club VR qui cette fois ressemble plus à un vrai jeu et est plus digne graphiquement de la Playstation 4. Ultra détaillé on est ici dans un vrai jeu de course et c’est un plaisir de « conduire ». Il manque juste le siège qui bouge…pour se sentir vraiment dans la voiture. Graphiquement très sympa, la réalité virtuelle prend ici tout son sens et on en redemande rapidement.

Petit bémol tout de même, car si bien sûr vous allez avoir besoin d’une Playstation 4 (Compatible Playsation 4, Playsation 4 Slim et Playsation 4 Pro), vous aurez aussi besoin du casque à 399€ mais aussi la Playsation Camera pour 60€ (hors promo) et, même si ce n’est pas obligatoire), de deux Playstation Move, pour une immersion correcte…vendu actuellement à 34€ le stick ou à 90€ en pack de deux en pré-commande (mais le prix va sans aucun doute baisser) spécialement pour la sortir du Playsation VR…

Evidemment on ajoute le prix du jeu et mon expérience, hors coût de la console sur Drive Club VR coûte 580€ !

On a testé le PlayStation VR sur Drive Club et London Heastplaystation vr 1  on a testé le playstation vr
Playstation VR
Gameplay8
Graphisme7
Design9
Fonctionnalité7
Note des lecteurs0 Note0
On aime :
L'immersion
Gameplay
Design du casque
On aime pas :
Prix avec camera et PS Move
7.8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X