Bonne nouvelle pour tous les fans de Fast and Furious vivant en Thaïlande. L’interdiction de diffuser dans les salles de cinéma du royaume le septième volet du dernier film de l’acteur décédé il y a quelques mois, Tom Walker, a finalement été levée. Vécue comme une profonde injustice, plus de 20000 fans Thaïs de Fast and Furious avaient exprimés leur mécontentement sur Facebook. La raison invoquée de la  »possible interdiction » était une histoire de gros sous et de droit d’image. Retour sur cette curieuse affaire…

FF7-Jaa-2 Fast and Furious 7 finalement projeté en Thaïlande FF7 Jaa 2

La semaine dernière, la Cour civile avait interdit la projection du film d’action américain Fast and Furious 7 en Thaïlande, initialement prévue le 1er avril, en attendant le règlement d’un problème de violation de contrat entre Sahamongkol Film International et l’acteur Thai Tony Jaa.

En jouant dans le dernier volet des aventures de Vin Diesel et de sa bande, Tony Jaa a rompu son contrat le liant exclusivement à la major Sahamongkol qui détenait un accord avec la superstar de film d’action jusqu’en 2023.

Pour régler ce litige à l’amiable, Sahamongkol Film International a demandé par le biais de son fondateur, Somsak Techaratanaprasert, la somme de 1.6 milliards de thaï bahts soit environ 45 millions d’euros à Universal Pictures. Pour sa défense, Tony Jaa a exprimé ses regrets mais il a indiqué qu’il ne pouvait pas passer à coté d’une telle opportunité pour sa carrière. En conséquence de cet imbroglio juridique, les amateurs d’action et de scènes spectaculaires de bolides auraient dû patienter encore avant de pouvoir profiter de Fast and Furious 7.

Cependant, l’histoire s’est bien finie car les autorités locales ont débouté la demande de Sahamongkol Film International il y a seulement quelques heures, prétextant que le contrat de Tony Jaa n’était pas légal. Une belle happy end pour les fans qui vont pouvoir prendre leur dose de vitesse, d’adrénaline et d’action dans ce nouvel épisode.

Une réponse

  1. fad

    Bonjour, erreur sur le prénom.
    Ce n’est pas Tom Walker qui est décédé mais Paul Walker.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X