Comme annoncé sur Twitter, c’est demain que commence le cycle « Portraits de femmes dans le cinéma chinois » à la cinémathèque et ceci jusqu’au 30 novembre 2014. De quoi découvrir de nombreux films où la femme est à l’honneur. Si jamais vous etes demain à la projection du film de Stanley Kwan « Center Stage », la tout aussi légendaire Maggie Cheung sera présente !

De plus, beaucoup ce ses films sont rare et il serait dommage de rater une occasion unique de les visionner.

De nombreux films seront présentés :

Better Life

Chine, Royaume-Uni – 2010 – 55’

Partout à travers le monde des hommes et des femmes risquent leurs vies pour traverser clandestinement des territoires dangereux à la recherche d’une meilleure destinée. Seul un fantôme et quelques poèmes déclamés se préoccupent du sort de ces infortunés

Center Stage – Stanley Kwan

Hong-Kong – 1991 – 156’

(Ruan Lingye)

Avec Maggie Cheung, Carina Lau, Waise Lee

Ruan Ling-yu fut la première star du cinéma chinois. Dès l’age de seize ans, elle faisait déjà l’objet d’une vénération sans bornes. Cependant, victime d’une campagne calomnieuse de la presse à scandales, la jeune actrice mit fin à ses jours.

La Dernière impératrice – Chen Jialin

Chine, Hong Kong – 1986 – 105’

(Mo dai huang hou)

Avec Pan Hong, Jiang Wen, Yiwei Fu.

Le destin tragique de Wangrong qui fut la femme de Pu Yi, « le dernier empereur », centrée sur les années 1931-1942.

Le Détachement féminin rouge – Xie Jin

Chine – 1960 – 119’

(Hongse niangzijun)

Avec Zhu Xijuan, Wang Xinggang, Niu Ben.

En 1930, l’histoire d’une compagnie de la guérilla communiste composée uniquement de femmes.

Epouses et concubines – Zhang Yimou

Chine, Taïwan – 1991 – 125’

(Dahong denglong gaogao gua)

Avec Gong Li, Caifei He, Cuifen Cao.

Songlian, jeune fille de dix-neuf ans, accepte de devenir la quatrième épouse de maitre Chen Zuoqian. A travers son initiation aux rites du clan et sur quatre saisons, le film met en scène les intrigues que les femmes se livrent entre elles pour attirer l’attention du maitre et assurer leur suprématie.

Filles de Chine – Ling Zifeng, Zhai Qiang

Chine – 1949 – 80’

(Zhonghua ernü)

Avec Zheng Zhang, Li Bo, Shen Yue.

En Mandchourie en 1936, les faits d’armes d’une compagnie de miliciennes contre l’armée japonaise.

Genu shige – Peilin Fang

Hong-Kong – 1948 – 93’

Avec Xuan Zhou, Hao Wang, Gu Yelu.

Une chanteuse célèbre, belle et amoureuse voit sa vie ruinée par un séducteur sans coeur et sans scrupules.

The Grandmaster – Wong Kar-Wai

Chine – 2009 – 125’

(Yi dai zong shi)

Avec Tony Chiu-Wai Leung, Ziyi Zhang, Chen Chang.

THE GRANDMSTER est l’histoire d’Ip Man, maitre de l’école du wing-chun (une des branches du kung-fu chinois) et professeur du célèbre Bruce Lee. Mais le film évoque également une époque révolue et un monde disparu.

Plaisirs inconnus – Jia Zhang-ke, Jia Zhangke

Chine, Corée du Sud, France, Japon – 2001 – 113’

(Ren xiao yao)

Avec Tao Zhao, Wei Wei Zhao, Qiong Wu.

A Datong, en Chine, Xiao Ji et Bin Bin, âgés de 19 ans, sont tous les deux au chômage. Ne se voyant aucun avenir, ils passent leur temps à traîner dans les rues. Dans cette Chine qui change, les deux adolescents résistent difficilement aux appels du monde occidental et à l’attrait de l’argent facile.

Le Printemps d’une petite ville – Fei Mu

Chine – 1948 – 85’

(Xiaocheng zhi chun)

Avec Chaoming Cui, Wei Wei, Wei Li.

Une jeune femme mariée à un homme qu’elle n’aime pas voit revenir dans son village un de ses anciens camarades d’école devenu médecin et qui l’a toujours aimé.

Printemps dans une petite ville – Tian Zhuangzhuang

Chine – 2002 – 116’

(Xiao cheng zhi chun)

d’après une nouvelle de Tianji Li, Mu Fei
Avec Jingfan Hu, Jun Wu, Baiqing Xin.

En Chine, au printemps 1946, un an après le retrait des troupes japonaises, une jeune femme, Yuwen, s’ennuie dans une petite ville ravagée par les bombes. Son mari est atteint de la tuberculose et un ami docteur vient lui rendre visite. Celui-ci ne se montre pas insensible au charme de Yuwen…
Remake du film de 1948.

Qiu Ju, une femme chinoise – Zhang Yimou

Chine – 1992 – 100’

(Da gunsi)

Avec Li Gong, Lei Lao Sheng, Zhijun Ge.

Qinglai, le mari de Qiu Ju, a ete humile publiquement par Wang Tang, le chef du village. Ce dernier est pret a les dedommager mais Qiu Ju refuse l’argent et veut obtenir des excuses. Pour y parvenir elle va se battre contre tous parce qu’a ses yeux l’honneur n’a pas de prix.

Soeurs de scène – Xie Jin

Chine – 1965 – 114’

(Wutai jiemei)

Avec Xie Fang, Cao Yindi, Yunzhu Shangguan.

Une jeune paysanne fuit un mariage forcé en s’enfuyant avec une troupe de théâtre.

Train de nuit – Diao Yinan, DIAO YNAN

Chine – 2006 – 94’

(Ye che)

Avec Dan Liu, Dao Qi, Wei Xu.

Wu Hongyan est huissier de justice dans un tribunal de l’Ouest de la Chine. Elle s’occupe de femmes attendant leur exécution, le plus souvent condamnées pour crime passionnel.

Les Trois soeurs du Yunnan – Bing Wang

Chine, France – 2011 – 148’

(San zimei)

Trois jeunes soeurs vivent dans les montagnes de la Province du Yunnan, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Alors que leur père est parti en ville pour chercher du travail, Ying,10 ans, s’occupe seule de ses soeurs Zhen, 6 ans, et Fen, 4 ans.

Une vie simple – Ann Hui

Chine – 2011 – 119’

(Tao jie)

Avec Andy Lau, Deannie Yip, Paul Pui Chun.

Une vieille dame, au service d’une famille aisée depuis plusieurs générations, continue de veiller sur le dernier héritier, Roger. Quand elle menace de disparaître, il découvre ses sentiments pour celle qu’il considère comme sa « seconde mère ».

[Basketteuse n°5] – Xie Jin

Chine – 1957 – 93’

(Nülan Wuhao)

Avec Qiang Liu, Yi Qin, Qiwei Cao.

Un ancien champion de basket devenu entraîneur essaie de lancer la carrière d’une jeune sportive qu’il juge très douée et dont il découvre qu’elle est la fille d’une femme qu’il a aimé autrefois.

[Héroïne des années 20] – Li Pingqian

Chine – 1949 – 98’

(Yidai yaoji)

Amoureuse d’un médecin, une actrice accepte pour lui de faire échapper un révolutionnaire traqué par la police.

[La Divine] – Wu Yonggang

Chine – 1934 – 77’

(Shen nu)

Avec Ruan Lingyu, Zhizhi Zhang, Li Keng.

Une jeune femme pauvre se prostitue pour élever son enfant, mais les parents d’élèves refusent que son fils reste à l’école.

[La Reine du sport] – Sun Yu

Chine – 1934 – 83’

(Tiyu Huanghou)

Avec Li Lili, Zhang Yi, Yin Xu.

Une fille d’une riche famille entre dans une école sportive et devient une athlète célèbre. Mais son succès lui fait peu à peu oublier l’entraînement.

[Mulan s’enrôle dans l’armée] – Bu Wancang

Chine – 1939 – 91’

(Mulan congjun)

Avec Yuchang Chen, Langen Han, Xi Mei.

Déguisée en homme, une jeune fille part à la guerre contre les Mongols à la place de son père.

[Rose de Wouke] – Jing Fang

Chine – 1963 – 113’

(Hua Wei Mei)

Avec Lirong Zhao, Lijun Ai, Yilan Li.

Une jeune fille est amoureuse de son cousin. Mais son père s’oppose à leur mariage

Et bien sur toutes les séances sont notre partie agenda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X