Critique : The Raid 2 de Gareth Evans
L'action
Le scénario et les dialogue
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (19 Votes)

Disponible chez nous le 23 juillet au cinéma, The Raid 2 est déjà sortie dans de nombreux pays et fait l’unanimité sur son efficacité. D’autant plus remarquable qu’avec un micro budget de 4,5 millions de $, le film de Gareth Evans en met vraiment plein la vue et est le digne successeur de la surprise The Raid.

Synopsis :

Après un combat sans merci pour s’extirper d’un immeuble rempli de criminels et de fous furieux, laissant derrière lui des monceaux de cadavres de policiers et de dangereux truands, Rama, jeune flic de Jakarta, pensait retrouver une vie normale, avec sa femme et son tout jeune fils…. Mais il se trompait.On lui impose en effet une nouvelle mission : Rama devra infiltrer le syndicat du crime, où coexistent dans une sorte de statu quo mafia indonésienne et yakusas. Sous l’identité de « Yuda », un tueur sans pitié, il se laisse jeter en prison afin d’y gagner la confiance d’Uco, le fils d’un magnat du crime indonésien – son ticket d’entrée pour intégrer l’organisation. Sur fond de guerre des gangs, il risquera sa vie dans un dangereux jeu de rôle destiné à porter un coup fatal à l’empire du crime.

affiche_the_raid2 Critique : The Raid 2 de Gareth Evansaffiche the raid2the raid 2

Autant le dire tout de suite, le film ne brille pas par l’originalité de son scénario, où Rama continue de se battre contre la corruption et le crime organisé indonésien, non ce qui sauve le film c’est ce que tout le monde est venu voir en achetant un ticket pour le film : L’action, l’action et encore l’action.

Comme dans le premier, le réalisateur ne verse jamais dans le gore et lorsque l’action va au plus loin, les derniers instants ne sont pas à l’écran ce qui nous évite clairement quelques secondes de grimasse à la limite du supportable vu les entrailles qu’on imagine se vider.

Le film multiplie les scènes d’action d’anthologie, les micro-espaces subliment les combats et qu’on soit dans les toilettes d’une prison, dans une course poursuite en voiture ou dans un hotel, l’action est toujours présente et sublime le talent des acteurs et du réalisateurs.

C’est d’ailleurs toujours dans l’action qu’on trouve du talent à tout ce petit monde et si Gareth Evans capte parfaitement chaque moment quand il s’agit de castagne, on déchante très vite quand l’action retombe fortement, un peu comme si le réalisateur, qui est aussi le scénariste, avait voulu ajouter tout ce qu’il aime dans un film de gangster : le vieux gangster respectueux mais toujours impitoyable, le jeune loup qui veut brûler les étapes et fait n’importe quoi, le flic corrompue…etc etc tout ce qui fait qu’un film de gangster est un film de gangster…mais c’est du déjà vu et au final on attends juste qu’ils se tapent juste dessus tellement les dialogues sont plats.

Pourtant, en 2h40, le réalisateur aurait eu le temps de poser un peu plus son histoire en s’entourant correctement de quelqu’un dont c’est le métier, non pas que l’histoire soit pitoyable mais clairement pas au même niveau que les scènes d’actions. Là, on passe d’un personnage à un autre dans un beau bordel où un coup on a droit à une présentation du personnage et les raisons de son engagement et un coup rien du tout où des personnages ultra charismatique sont posés là comme un cheveu sur la soupe…

Gareth Evans réalise donc enfin ce qu’il avait voulu dès The Raid où il avait dû être moins ambitieux faute de moyen, cette fois les moyens sont là et pourtant, ne sont pas non plus exceptionnel puisque avec seulement 4.5M$ The Raid 2 est une réussite. Avec une plume derrière lui il aurait sans doute réalisé le meilleur film de l’année, toute catégorie confondue, dommage, il peut tout de même se consoler en se disant qu’il réalise l’un des meilleurs films d’action de tous les temps et sans aucun doute le meilleur film d’action de 2014.

Bande annonce The Raid 2 :

Le film est aussi disponible chez notre partenaire amazon (l’achat via ces liens aide le site, merci) :

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X