A l’occasion de sa 8eme année, couronnée par diverses reconnaissances prestigieuses, l’organisation du festival du film coréen de Londres a choisi de prendre quelques risques. Au lieu de l’habituel blockbuster en ouverture (The Thieves par exemple en 2012), c’est un film d’un nouveau réalisateur ayant trouve le succès qui est mis en avant : Hide and Seek de Huh Jung.

hide_and_seek_LKFF Masterclass avec l'équipe du film Hide and Seekhide and seek LKFFhide and seek

C’est dans une atmosphère un peu tendue après un intense thriller qui a vu l’audience frissonner et applaudir a de nombreuses reprises que l’équipe du film est montée sur scène. Pour ouvrir la discussion avec humour, Tony Rayns a ouvert la discussion avec la traditionnelle question « est-ce une expérience que vous avez vous même vécue? Huh Jung a alors précisé que ce n’était pas son expérience mais que l’histoire était inspire de plusieurs faits divers qui avaient fait la une en Corée du Sud, notamment de squatteurs s’installant dans les logements d’autres personnes, parfois laisses a l’abandon.  L’anxiété et la culpabilité lors de l’emménagement dans un nouvel habitat faisaient aussi partie de son inspiration initiale. Le film ayant eu un succès phénoménal en Corée (5 millions de tickets vendus), malgré le budget relativement limite (quatre fois inferieur à celui de Terror Live), la question suivante porta sur l’axe qu’il avait choisi de prendre avec ce film qui avait pu convaincre l’audience mais aussi un acteur d’importance tel que Son Hyun-joo a joindre l’aventure. Huh Jung expliqua que la tendance était a plus de réalisme dans les thrillers/horreurs et que cela avait pique son intérêt et que c’était donc la position qu’il avait prise. Le reste fait partie de l’histoire, et l’intérêt d’une diversité de publics était plutôt inattendu de sa part. Son Hyun-joo donna raison a sa participation initiale au projet, pensant initialement qu’il s’agissait d’un film « familial’, du moins c’était ce que le script promettait et la director’s cut était telle. Surprise a-t-il eu lorsqu’il a vu le résultat final. Tout du moins, le thème d’horreur réaliste l’avait convaincu et tombait à pic après une pause de quatre mois suivant la fin du tournage de la nouvelle saison de The Chaser pour KBS. Il pointa Huh Jung du doigt pour avoir transforme le film, et rendu un résultat complètement différent de ses attentes. Néanmoins il le félicita pour son travail de grande qualité. Il nota aussi avec humour que le caractère méticuleux du réalisateur l’avait probablement plus traumatise que les enfants lors du tournage (!). Avant de passer la parole au public, Tony Rayns ajouta une nouvelle boutade en demandant a Son Hyun-joo s’il avait quelques sombres secrets (a l’instar de son personnage dans Hide and Seek), a quoi il rétorqua que tout le monde en a, bien qu’il essaie d’éviter en occupant son temps avec un maximum de performances en télévision et au cinéma.

hide_and_seek2_LKFF Masterclass avec l'équipe du film Hide and Seekhide and seek2 LKFFhide and seek

Hormis la question portant sur une suite, qu’il écarta en disant que la fin montrait que le problème des squatteurs était un phénomène sans fin, et celle sur la signification des signes sous les sonnettes des portes – relevant d’un système pour empêcher toute intrusion -, une dernière question porta sur la place de la mère. La présence de l’actrice Jeon Mi-Sun dans ce rôle, qui semble tenir un rôle prévalent dans le cinéma coréen en général, est pourtant relativement faible par rapport a ses collègues masculins. Réalisateur et acteur ont acquiescé, et Son Hyun-joo précisa que le budget du cinéma coréen étant réduit de plus en plus par film, des rôles de membres de la famille disparaissent progressivement. C’est le cas des oncles et tantes, alors que les grands parents ont disparu depuis un moment. Huh Jung s’engagea à promouvoir une présence plus complète des personnages familiaux a l’écran et remercia l’audience pour son engagement et intérêt au-delà des attentes pour son film.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X