Critique : Crazy Stone de Ning Hao
0.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Ne perdons pas de temps, Crazy Stone est un ratage, un sous Snatch, le croisement entre un mauvais Guy Ritchie et un Tarantino amateur.

D’abord, l’ambition du film est limitée par son maigre budget, et ça se voit. La qualité d’image relève  du numérique semi-pro, les scènes d’extérieur sont filmées en grande partie en lumière naturelle, donnant l’impression d’une série télé fauchée.

Le vrai problème, n’étant pas la limite de moyens mais les limites du scénario, en l’occurrence il s’agit d’une comédie qui ne fait aucunement rire, soit par décalage culturel, soit plus simplement car l’humour ne fonctionne pas. On passera la dizaine de scènes dans les toilettes, les bras cassés vus et revus, le super cambrioleur, la violence grotesque, les effets de montage Snatch avec les mêmes bruitages, les plagiats des musiques des Chemical Brothers, etc.

Le film essaye de faire paraître une personnalité à la Tarantino pour cacher qu’il est sans intérêt.

Le must se trouvant dans les bonus, avec une interview par webcam d’une auteur faisant la promotion de son livre sur l’humour du film. Elle décryptera Crazy Stone point par point pour nous convaincre qu’il fallait rire…

Pour résumé, Crazy Stone, ce n’est pas drôle, c’est fauché, et un tantinet prétentieux, passez donc votre chemin. Si vous souhaitez voir un film d’action-comedie Hong-kongais, reportez-vous plutôt vers des films de Johnnie To comme Sparrow, Mad détective, etc.

Crazy Stone est une comédie d’action réalisée en 2006 de Ning Hao, qui est édité en Dvd chez nous depuis septembre 2013 chez Spectrum film.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X