Comme nous avions émis l’hypothèse, le gala spécial d’ouverture du festival du film coréen de Londres a eu l’honneur d’accueillir la présidente coréenne, Park Geun-hye, suite a la signature d’un accord d’entente pour approfondir la collaboration culturelle entre le Royaume-Uni et la Corée du Sud.

Chaque année, le festival grossit et cette année semble une consécration avec non seulement cette visite mais la récompense de la fondatrice du festival a Busan. En parlant de Busan, le fondateur du festival le plus important d’Asie, Kim Dong-ho, est même venu à Londres pour présenter son premier court métrage (hier, vendredi 8 novembre) et acter en temps qu’ambassadeur.

Visite de la présidente coréenne au festival du film coréen de LondresClose up Park Geunhye park geun-hye

Discours de la presidente coreenne Park Geun-hye

Le gala special s’est tenu au Cineworld Haymarket présentant en avant première le film Hide and Seek. La cérémonie de signature entre les ministères de la culture britannique et coréen fut introduite par David Puttnam, producteur et enseignant du cinéma reconnu. Celui-ci a d’ailleurs précisé sa connaissance du cinéma coréen depuis les années soixante, mais a souligne une véritable émergence stylique depuis quelques années, bien qu’un peu trop violente pour lui. Il a mentionné Poetry de Lee Chang-dong comme l’un des films les plus importants de ces dernières années, notamment de par sa façon d’approcher la maladie d’Alzheimer.

Visite de la présidente coréenne au festival du film coréen de LondresMOU Close up park geun-hye

Signature de l’accord d’entente entre les secretaires d’etat coreen et britannique

Apres la cérémonie, la présidente coréenne est entrée pour ensuite monter sur scène avec la secrétaire d’état a la culture, aux medias et au sport britannique, Maria Miller. Elle a alors présenté ses espoirs d’une plus grande collaboration entre les industries créatives des deux pays. Bien qu’elle reconnaisse que son film britannique préféré soit Billy Elliot, elle espère voir plus de films britanniques en Corée du Sud, et vice-versa.

Apres la projection, les festivités se sont poursuivies avec une réception en présence du réalisateur Huh Jung et acteur Son Hyun-ju, ainsi que d’autres personnalités telles que le réalisateur Kim Jee-woon (qui donne lui-même une masterclass ce soir, samedi 9 novembre), le président de l’organisation du tourisme en Corée, Lee Charm (allemand, naturalisé coréen, et lui-même ancien acteur de drama) et plusieurs délégués du ministère de la culture britannique.

Visite de la présidente coréenne au festival du film coréen de LondresReception park geun-hye

Reception avec l’acteur Son Hyun-ju, le realisateur Huh Jung, et Tony Rayns

Suite a ce premier événement, une nouvelle projection de Hide and Seek s’est tenue en présence du réalisateur et de l’acteur principal qui ont pris part a une Q&A modérée par le fameux critique de film Tony Rayns.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X