Les organisateurs du festival de Busan, en Corée du Sud, ont annoncé récemment la programmation de l’édition 2013. C’est la 18e édition de ce festival.

Rappelons qu’il s’agit du plus important festival du cinéma en Asie, qui se tient tous les ans dans cette cité méridionale, deuxième ville de Corée du Sud après Séoul .

L’objectif de ce festival est d’introduire de nouveaux films et de révéler de nouveaux talents.  Depuis sa création en 1996, il a ainsi révélé des cinéastes tels que Hong Sang -Soo, Kim Ki-Duk, Im Sang-Soo ou encore Fruit Chan.

Alors à quoi s’attendre pour cette 18e édition, qui se déroulera dans un contexte de tensions assez fortes depuis plusieurs années entre la Corée du Sud et sa voisine la Corée du Nord, avec laquelle il n’y a officiellement aucune liaison postale ni téléphonique depuis la guerre de Corée (1950-1953) et les deux pays restant techniquement en guerre à défaut d’avoir signé un traité de paix.

Le festival comporte différentes sections consacrées aux courts et longs métrages de fiction et aux documentaires. Les deux principales sections sont :

  • New Currents, réservée aux films asiatiques
  • World Cinema, une présentation d’œuvres nouvelles de réalisateurs de renom combinée à une sélection des meilleurs films de l’année destinée à faire connaître les nouvelles tendances du cinéma dans le monde.

Ce n’est peut-être pas la Croisette, mais de nombreuses stars locales se rendent tous les ans à ce festival : cette année, on attend Ken Watanabe, K. Kurosawa ou encore Aaron Kwok pour ne citer qu’eux ; et bien que ce festival ne soit pas compétitif, les films retenus sont chaque année de très bonne qualité.

300 films de 70 pays différents vont être projetés sur 36 écrans devant plus de 10 000 invités internationaux et 20 000 invités locaux durant ces 10 jours de festival.

Le festival comprend différentes catégories telles que : « Une fenêtre sur le cinéma asiatique », « Révélations de réalisateurs talentueux » ainsi qu’une autre catégorie réservée aux films d’animation, les documentaires et les films expérimentaux.

Les séquences de cinéma en plein air (Open Cinema) plairont aux amateurs de brise marine, alors que la catégorie « Midnight passion » est réservée aux amateurs de films d’horreur.

Entre les films, vous aurez de quoi vous occuper dans la seconde plus grande ville de Corée du Sud : un grand aquarium, un célèbre marché aux poissons, un temple boudhiste …

Mais revenons au cinéma : la sélection de cette 18e édition du festival a donc été dévoilée il y a quelques semaines, et, croyez-moi, on va avoir droit à du lourd, du très lourd !

Des grands noms du cinéma

La réalisatrice nippone Kawase Naomie (Hanezu, l’esprit des montagnes) ou encore le réalisateur sud-coréen Yeun Sang-ho (The King of Pigs) viendront présenter leur dernier projet dans l’intention de décrocher un financement à l’Asian Project Market (APM).

30 projets sélectionnés

Une liste dévoilant les 30 projets retenus par la sélection de  l’Asian Film Market  a été mise en ligne et vous pourrez y retrouver certains noms très connus et attendus, aux côtés de nouveaux venus qui n’ont à leur actif que très peu de réalisations.

La liste comprend, entre autres, neuf films sud -coréens, dont l’adaptation live de Jin-Roh : la brigade des loups réalisée par Kim Jee-woon  (A Bittersweet Life).  L’Asie du Sud-Est est également bien représentée avec notamment The Fireflies du réalisateur thaïlandais Tongpong Chantarangkul (I Carried You Home) ou Monkey’s Mask de l’indonésien Garin Nugroho (Leaf on a Pillow). L’Asian Project Market sera également marqué par la présence de nombreux films venus tout droit du Moyen-Orient comme Subtraction réalisé par l’iranien Mani Haghighi (Men at Work), Jannat de l’émiratie Maryam Najafi (Kayan) ou The Window de l’irakien Koutaiba Al-Janabi (Leaving Baghdad).

Cette abondance de nouveaux projets, de réalisateurs très divers, est une preuve du lien fort existant entre ce festival et le marché du cinéma asiatique.

Toutes les informations sur ce festival  (films, catégories, nouveautés …) sur biff.kr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X