La compétition était compliqué et c’est le film du japonais Hirokazu Kore-eda « Tel père, tel fils » / Soshite Chichi ni Naru qui remporte le prix du Jury de cette édition 2013 du Festival de Cannes.

Ce n’est pas la première fois que le réalisateur vient sur la croisette puisqu’il était déjà présent en compétition en 2004 pour le fantastique « Nobody knows  »

Déjà grand prix du Festival du Film de Cabourg de 2010 pour « Air Doll » et Prix du Jury du meilleur scénario en 2011 pour son film « I Wish » (voir notre critique) en 2011 au Festival de San Sebastian, c’est la première fois qu’il est récompensé à Cannes.

Le jury, composé de Steven Spielberg, Daniel Auteuil, Vidya Balan, Naomi Kawase, Nicole Kidman, Ang Lee, Cristian Mungiu, Lynne Ramsay et Christoph Waltz se sont donc accordé pour remettre ce prix.

Selon Christoph Waltz la sélection s’est faite comme si « ils étaient un seul esprit ».

Petit rappel de l’histoire :

Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l’hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste..

La critique du film sera bientôt en ligne sur la fiche du film

Avant d’avoir la bande annonce, voici quelques vidéos du film :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X