La superstar Wei Zhao et le super héro Iron Man se disputent actuellement la première place au box office chinois pour 2013, et dans le même temps font gonfler considérablement les revenus en salles de cinéma pour 2013.

Que cela fasse partie de la stratégie marketing du film ou que cela soit du aux conditions difficiles d’accès au marché chinois pour les productions hollywoodiennes (il semblerait que Wei Zhao ai demandé cinq jours de décalage au SARFT), la sortie d’Iron Man 3 a pris l’ampleur d’un véritable événement. Pour son début en salles chinoises, des projections de minuits ont été organisées jusqu’après 5 heures du matin – dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Pendant la fête du travail le super héro lui n’a pas chômé puisqu’il a amassé 1,5 millions d’euros sur 1 500 à 2 300 écrans en ouverture, pour arriver à 15 millions en fin de journée mercredi. C’est un quart de plus que l’ancien détenteur du record Transformers 3. Nous pouvons très logiquement nous attendre que l’homme de fer vole au dessus des 100 millions d’ici deux semaines – et atterrisse en tête du classement historique du box office chinois d’ici quelques semaines. The Avengers va bientôt faire pâle figure avec ses avec 70 millions d’euros (et c’est Paramount qui va se mordre les doigts d’avoir perdu les droits pour les personnages Marvel).

Quelques jours plus tôt, c’est So Young, le premier film de l’actrice adore Wei Zhao (Shaolin Soccer, Red Cliff, Painted Skin, Mulan, 14 Blades) qui ouvrait le bal. Dès son premier jour de sortie, le 26 avril, il engrangeait 5,6 millions d’euros, mieux que Lost in Thailand (4,4 millions d’euros) ! C’est moins que Journey to the West, avec 10 millions d’euros, mais en comptant les pré-ventes, So Young était en tête. Après trois jours, le film avait amassé plus de 17 millions d’euros, puis 33 millions après cinq jours. Pour Lost, c’était 36 millions. Si Iron Man 3 ne sortait pas à quelques jours d’intervalle, Wei Zhao pourrait facilement espérer amasser près de 135 millions d’euros, mais avec le super héro, dépasser la barre des 100 millions serait un objectif plus réaliste et tout à fait symbolique.

Zheng Xu… et maintenant Wei Zhao. Les acteurs se faisant réalisateurs semblent une tendance dans l’ère du temps. Alors qu’Hollywood mise sur les effets spéciaux et les franchises déjà bien établies, le cinéma chinois (sur)-investit ses stars et starlettes. Cela a le bon côté de renouveler l’offre auprès du public chinois – tandis qu’Hollywood recycle ses recettes. Mais, le star système tel qu’il est rappelle l’hégémonie des studios hollywoodiens vis-à-vis des producteurs indépendants en termes d’accès aux financements et à une distribution large. Ce n’est pas nouveau: déjà en 2010, l’actrice Wenli Jiang avait également fait ses débuts avec Lan.

Quoi qu’il en soit, ceux qui avaient prédit que 2013 marquerait un ralentissement dans la croissance du box office chinois se voient démentis. Iron Man 3 et So Young, dans la suite de Lost in Thailand et Journey to the West, nourrissent un marché de l’exploitation cinématographique toujours plus gourmand. En revanche, la collaboration entre Disney/Marvel et DMG et le placement de produits (HTC) et d’acteurs (Bingbing Fan, Xueqi Wang) n’a pas vraiment d’impact marquant sur la réception du blockbuster Iron Man 3, qui bénéficie déjà de l’intérêt pour les franchises Marvel, d’autant plus que les spectateurs chinois ont trouvé ces placements totalement superflus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X