448_0_448 "Chibi" Japan Expo Sud 2013448 0 448"Chibi" Japan Expo Sud 2013

Des couleurs flashy dans les cheveux, des paillettes sous les yeux, fond de teint à gogo et gomina, faux ongles, talons aiguilles – lentilles – bas-résille, et tout le tralala. Beaucoup de plastique, un soupçon de cuir, quelques bribes de latex luisant… Mais surtout des figurines, mangas et dvd pas « collector » pour un sou qui s’étendent à l’infini le long de stands formatés, parfaitement identiques ; des accessoires « mode et déco », bijoux, posters, goodies par milliers… Et des groupies, de tous âges et de tous horizons. Quelques perdus aussi, souvent portés par le mouvement, sans trop savoir ce qu’ils sont venus trouver là. Une majorité de cosplayers, plus ou moins sympathiques et originaux. Des « Free Hugs » au détour de chaque stand, surgissant de nulle part, tous bras tendus, revendiquant leur réponse au Mal du Siècle sur une pancarte, sur le torse ou sur le front. Des photographes alpaguant la jeunesse, lui offrant sa minute de gloire en n’oubliant surtout pas de laisser leur carte semi-pro.

P1010314 "Chibi" Japan Expo Sud 2013P1010314"Chibi" Japan Expo Sud 2013

Non, décidément, la Japan Expo Sud 2013 n’a pas changé d’un iota par rapport à celle de 2012. Et mon discours non plus… C’est pourquoi plutôt que de prendre le risque de me répéter, j’ai cette fois décidé de laisser parler les gens. Des gens rencontrés ici et là au hasard de ma pérégrination au sein de la convention, d’âges et d’opinions considérablement divergents. Et c’est bien cela qui est intéressant.

En fait, si, il y a bien quelque chose de changé à la Japan Expo Sud…Sa qualité. En baisse, irrémédiablement. Lisez plutôt…

« J’hésite à y retourner l’année prochaine… J’aime trop le Japon, mais j’y vais avec des attentes que je n’arrive pas à satisfaire… L’entrée est chère. Les animations, ce sont les gens qui viennent en cosplay (et qui ne sont pas rémunérés) et j’ai trouvé la qualité des stands et des produits de plus en plus pauvre… Je n’ai rien acheté. Il n’y a rien d’original, et je n’ai même pas mangé Japonais, car il y avait trop de queues et pas assez d’information. Ça fait trois fois que j’y vais, car chaque fois j’espère me dire « c’était bien », mais au final, je prends les autres gens en photo. Le Japon à la Japan Expo, c’était une école de Kendo, et rien de Japonais. Je ne veux pas être méchant, j’aime le Japon… Mais pas le Japon des pauvres. C’est dommage, car pour une cinquième édition, ça aurait pu être cent fois mieux. » Rémi, polyartiste fan du Japon depuis 1989.

P1010315 "Chibi" Japan Expo Sud 2013P10103151 "Chibi" Japan Expo Sud 2013

« C’est la première fois que je vais à la Japan Expo. J’ai trente ans et j’ai grandi sous l’influence des mangas (Dragon Ball jusqu’à Nicky Larson, en passant par Ranma 1/2) et des classiques des Studio Ghibli ! Cette culture me passionne : j’ai étudié les auteurs classiques du Zen, les chroniques médiévales… Je m’attendais donc à voir un peu de tout ça en condensé. Or, ce qu’on rencontre à la Japan Expo, c’est plein de gamins qui ne pensent qu’à acheter la dernière connerie qu’on leur dit d’acheter ! Je viens de Paris et dans les quartiers Chinois, on retrouve toute l’année les mêmes trucs. La Japan Expo n’a rien d’une exposition, mais semble être un déballage de marchandises banales et factices ! Les sabres de décoration sont légion ! Pas de thé, à part une pathétique cérémonie répétée à l’infini ! Des arts martiaux mis en spectacle, sans respect selon moi. Bref, quelques points positifs quand même : initiation au Jeu de Go… Trop peu connaissent. Concert mignon des Man With A Mission… C’est la seule chose qui m’a plu. Le reste, je le redis, c’est bouffe standardisée, massacre de la culture, un seul et unique stand répété une centaine de fois et rien d’exceptionnel, si ce n’est le prix abusif de l’entrée ! Dans cette Japan Expo, de « Japonais », il n’y a que le nom… » Anatta,  professeur au Collège Fou Fou Fou.

P1010306 "Chibi" Japan Expo Sud 2013P1010306 "Chibi" Japan Expo Sud 2013

Absence d’originalité et standardisation ; produits excessivement chers au vu de leur qualité toute relative, qui plus est en constante baisse ; merchandising à outrance en lieu et place de la découverte culturelle que l’on serait en droit d’attendre ; des activités inintéressantes et réduites au minimum ; décidément, la Japan Expo Sud semble se moquer du monde… Et pourtant d’autres y trouveront leur compte. Pourquoi Voici deux témoignages diamétralement opposés aux précédents :

« J’ai adoré le fait qu’il y est beaucoup de stands de nourriture cette année ! (rires) J’ai aussi adoré le concert des Man With A Mission : ils étaient trop cools avec leurs masques de loup ! Cependant, il y avait beaucoup trop de monde dans les halls d’exposition… La chaleur était étouffante et le bruit omniprésent. Mais bon, j’imagine qu’on n’y peut rien… Malgré tout, j’ai bien ressenti à nouveau « l’aura » typique de la Japan Expo, c’était agréable, et on m’a même volé un câlin ! (rires) » Sadako, Modern Geisha.

P1010317 "Chibi" Japan Expo Sud 2013P1010317 "Chibi" Japan Expo Sud 2013

« Je vais à la Japan Expo depuis sa création, donc depuis 5ans. Je suis une très grande fan de la culture asiatique en général, j’aime donc y aller pour pouvoir tout d’abord profiter de ma passion pour l’Asie ; pour acheter des produits qu’on ne trouve pas forcément sur Marseille ; mais aussi pour les rencontres (c’est tellement bien de pouvoir rencontrer des gens avec la même passion !) ; pour les concerts et les dédicaces d’artistes Japonais plus ou moins connus et enfin pour le cosplay, qui est l’une de mes grandes passions. Cette année je pense que la chose qui m’a le plus marquée était le concert et ma rencontre avec la très talentueuse Kanon Wakeshima, une artiste adorable qui partage tellement avec le public… Ça m’a vraiment touchée. Il y a également eu des artistes Japonais beaucoup plus connus que ceux des années précédentes, mais aussi plus d’espace entre les stands qui étaient moins étouffant, c’est un vrai plus d’avoir trois halls pour les visiteurs. Après il y a quelque petits moins, mais ce n’est pas la faute de la Japan Expo : on est beaucoup à avoir été déçus de ne pas avoir des personnalités comme les « Noob »… Qui étaient à Monaco (mais il faut bien de la concurrence). Pour ma part, je ne suis allée à aucune des activités proposées, sauf si l’on considère les concerts et les séances de dédicace comme des activités. Les stands proposés sont super : des prix souvent abordables et des vendeurs toujours très sympathiques. Pour la nourriture, je vais avouer que je préfère me préparer mes petits sandwiches que d’acheter la nourriture sur place qui est souvent très chère, mais je pense que c’est pareil dans toutes les conventions ou expos… Si j’y retourne l’année prochaine ? BIEN SÛR, comme chaque année ! Je dirais même que le temps passe trop vite à la Japan Expo et qu’on à qu’une envie c’est d’y être tout les jours (rires) ! » Anaïs, alias Ten’shi Trash.

Certains diront que tout dépend de l’âge et des attentes de chacun, certes, mais j’ajouterai qu’il s’agit aussi et surtout du regard porté sur la société… Et son mode consommatoire. A bon entendeur… !

Quelques cosplays :

P1010312 "Chibi" Japan Expo Sud 2013P1010312 "Chibi" Japan Expo Sud 2013

529665_10151350552633167_1445034545_n "Chibi" Japan Expo Sud 2013529665 10151350552633167 1445034545 n"Chibi" Japan Expo Sud 2013

417733_123367934514059_1653662050_n "Chibi" Japan Expo Sud 2013417733 123367934514059 1653662050 n"Chibi" Japan Expo Sud 2013

181027_10151350551953167_1564200772_n "Chibi" Japan Expo Sud 2013181027 10151350551953167 1564200772 n"Chibi" Japan Expo Sud 2013

62430_10151350551428167_553676865_n "Chibi" Japan Expo Sud 201362430 10151350551428167 553676865 n"Chibi" Japan Expo Sud 2013

75529_10151350551463167_2145468818_n "Chibi" Japan Expo Sud 201375529 10151350551463167 2145468818 n"Chibi" Japan Expo Sud 2013

Photos by Mickaël Blondelle et Rémi Faure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X