Ce que nous annoncions de manière un peu prophétique il y a environ un mois est en train d’arriver. Le box office coréen continue sa croissance phénoménale avec Miracle in Cell No. 7 qui a passé la barre des 10 millions d’entrées samedi 23 février, soit à peine un mois après sa sortie ! Le 1er mars, il passait la barre des 11 millions d’entrées et s’établit actuellement en 8ème position des performances historiques au box office de films coréens. A ce rythme, le film devrait rapidement venir chatouiller le top 5.

Cette performance est d’autant plus remarquable pour plusieurs raisons :

  • Les acteurs sont relativement moins « commerciaux » que ceux des blockbusters ayant atteint un tel score ou plus: hormis Seung-ryong Ryu (Masquerade) et Dal-su Oh (Thieves, Old Boy) qui ont plusieurs crédits importants, leur répondant féminin, Shin-hye Park n’a pas fait d’éclat depuis sa révélation dans la série TV Stairway to Heaven en 2003. Ils sont d’excellents acteurs, et le public coréen les apprécie sans doute pour leurs qualités humaines et leur talent. Leur carrière est entièrement en Corée, contrairement aux acteurs de blockbusters récents: Byung-hun Lee (Masquerade & RED 2, G.I. Joe), Ji-hyun Jun (Thieves & Snow Flower, Blood: The Last Vampire) ;
  • Il s’agit d’une comédie, genre qui très rarement atteint de telles hauteurs. Or, la performance de Lost in Thailand en Chine, semble indiquer que les publics asiatiques restent très attachés à leur humour local et sont en demande de films de genre. Et ce n’est probablement pas limité à l’Asie puisqu’en France nous avons eu Bienvenue chez les Ch’tis en 2008 et Intouchables en 2011 atteignant tous deux les 20 millions d’entrées ;
  • Le budget du film est largement en dessous des films du top 8: environ 3.5 milliards de won, soit environ 25 millions d’euros (jusqu’à récemment le film avec le plus faible avait été The King and the Clown qui avait été produit pour 4 milliards de won).

Cependant Miracle in Cell No. 7 n’est pas un cas isolé. Actuellement, les films sortis un peu plus tard dans l’année, The Berlin File (le 31 janvier) et plus récemment, New World (le 21 février) sont en train de mener bon train. Ils ont atteint les 1 millions d’entrées en respectivement 3 et 4 jours. Avec plus de 6,6 millions d’entrées en 20 jours, The Berlin File a déjà battu le précédent record pour un film d’action, détenu par The Man From Nowhere avec 6,28 millions d’entrées, en 58 jours ! New World est une nouvelle approche du film noir, deuxième film de Hoon-jung Park, qui suscite beaucoup d’intérêt, d’autant plus que le réalisateur vient d’annoncer une suite.

En bref, actuellement, c’est N.E.W. qui domine le box office coréen (hebdomadaire) avec deux de ses films en tête, tandis que Lotte Entertainment ne se place que 4ème avec son premier film de l’année, An Ethics Lesson. CJ E&M surfe sur la vague Berlin File et Showbox engrange encore des revenus avec Man on the Edge, toujours en salles.

Bientôt un deuxième film avec plus de 10 millions d’entrées, voire un troisième ? La force du cinéma coréen sur son marché local a de quoi impressionner, et l’année ne fait que commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X